Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
...:::Ansible:::...

...:::Ansible:::...

Tous les territoires de l'imaginaire, en vitesse supra-luminique.

Publié le par Spooky
Publié dans : #Films

Voici donc le second volet cinématographique adaptant le triptyque à succès de Suzanne Collins. Pour connaître mon avis sur ce second tome, je vous renvoie vers mon billet. Un coup d'oeil également vers mon avis sur le premier film tiré de la franchise vous montrera que, comme souvent, on est dans le "moins bien". C'est dire que ce second volet était attendu au tournant...

Les producteurs ont semble-t-il réussi à tirer les leçons et choisi de mettre plus l'accent sur l'action. Exit donc le propret et sage Gary Ross, place au plus péchu Francis Lawrence (qui n'est pas parent avec Jennifer Lawrence, la star des films). Le réalisateur s'est fait connaître grâce à Constantine, puis avec Je suis une légende, mettant en vedette Will Smith. Visiblement il a été choisi un peu par défaut pour mettre en scène ce deuxième volet, mais ce second choix s'avère payant. La partie introductive du film, qui dure plus d'une heure, est cette fois réalisée de façon classique, sans sauts de caméra ni cadrages trop proches des acteurs. Et dans la partie "action", toutes les séquences, même celles se passant de nuit, sont d'emblée lisibles, sans en rajouter toutefois. La maîtrise du rythme est remarquable, alors que justement c'est ce qui avait péché pour moi dans le roman... Francis Lawrence devrait en principe réaliser les deux longs métrages qui conclueront la saga à l'écran.

 

Catniss et Peeta embarqués pour de nouveaux Jeux à l'issue dramatique...

 

L'essentiel du casting du premier film est reconduit, et s'avère bien dirigé ; il faut dire qu'entre Donald Sutherland, Stanley Tucci, Philip Seymour Hoffmann (disparu il y a quelques mois) et Woody Harrelson, il y a du niveau, mais aucun ne marche sur les pieds de l'autre. Seuls Elizabeth Banks et Liam Hemsworth sont transparents, mais finalement ce n'est pas si grave, leurs rôles étant très limités. Un casting toujours dominé de la tête et des épaules par Jennifer Lawrence, qui se construit une belle carrière d'actrice convaincante.

 

La fin du film peut s'avérer frustrante, mais c'est la même que celle du roman, et s'achève sur un gros cliffhanger amenant le spectateur à vouloir la suite vite, très vite. La première partie de Hunger Games : la Révolte sort en novembre prochain, la deuxième un an plus tard. J'ai hâte de les voir.

Spooky

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog