Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
...:::Ansible:::...

...:::Ansible:::...

Tous les territoires de l'imaginaire, en vitesse supra-luminique.

Publié le par Spooky
Publié dans : #Livres

Attention, ce tome 2 (le quatrième de la série de romans) fait directement suite à La Chute du Gouverneur. je vous engage donc à lire ce roman avant de lire ma chronique, qui va être "bourrée" de spoilers.

 

A la fin du tome précédent, donc, Michonne avait laissé le Gouverneur pour presque mort, lui ayant -entre autres- énucléé un oeil et coupé le bras et les parties intimes avec son katana. Il va être retapé par Bob, ancien infirmier de l'armée et poivrot notoire. Pendant sa convalescence Lilly va reprendre la gestion de Woodbury en mains, montrant ses capacités en la matière, tout en gérant la douleur intime qui grandit en son sein. Malgré ses doutes au sujet des motivations et de la santé mentale du maître de la ville, elle va tout mettre en oeuvre pour qu'il revienne au pouvoir, et l'aider à se venger de celle et de ceux qui en ont fait une épave ambulante.

 

C'est le fameux épisode, raconté dans les comics du point de vue de Rick and Co, de l'attaque de la prison. Celui-ci nous est raconté dans les moindres détails, toujours du point de vue du Gouverneur et de Lilly. Un long passage plein de bruits, de fureur, une véritable tragédie.

 

Une fin et un commencement, comme le pensera Lilly. Ce qui amène le lecteur à se demander si ce tome 4 va être le dernier de la série, ou si Jay Bonansinga va poursuivre son oeuvre, de qualité. Oui, de qualité, car au fil des pages, il a fait preuve d'un gros talent de conteur, réussi à nous faire aimer Lilly et presque apprécier Philip Blake, alias le Gouverneur, y compris dans sa lente descente vers la folie. Un questionnement d'autant plus légitime que la fin du roman, même si elle marque la disparition d'un personnage essentiel, est assez ouverte, et pourrait être le prélude à un nouveau cycle...

 

L'opus comporte en outre une nouvelle nous ramenant à l'époque où le Gouverneur débarque, de façon fort peu discrète, à Woodbury. Une fois encore, très nerveuse et rythmée, cette nouvelle.

 

Spooky

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog