Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
...:::Ansible:::...

...:::Ansible:::...

Tous les territoires de l'imaginaire, en vitesse supra-luminique.

Publié le par Spooky
Publié dans : #Livres

 

Olen, Nils et Karib, convaincus d'être des régicides en cavale, essaient d'en apprendre plus sur leurs véritables identités au fil de leurs pérégrinations. Mais il leur faut d'abord gagner leur croûte. Leur seul talent ? Deux d'entre eux sont d'excellents combattants, et le troisième un mage qui semble maîtriser plusieurs courants de magie. Ils vont d'abord devenir mercenaires, puis au cours d'une de leurs missions, vont découvrir leur véritable identité, à mille lieues de ce qu'ils pensaient... Enfin, deux d'entre eux, puisque Nils semble ne pas être connu des différentes personnes qu'ils croisent.

 

Changement de décor dans ce deuxième tome, puisqu'on quitte les chemins et les auberges douteuses pour apsser aux ambiances feutrées des palais et des appartements de mages de haut niveau. L'univers géopolitique mis en place dans cette trilogie se met doucement en place, et comme les principaux protagonistes, on le découvre peu à peu.

 

La lecture du premier tome m'avait laissé une bonne impression. Cette suite confirme les bonnes dispositions de Gabriel Katz pour créer un univers de fantasy assez cohérent, sans rentrer dans les détails, puisqu'il s'attache plutôt aux pas et aux pensées de ses trois héros amnésiques. Une astuce narrative, qui, si elle n'est pas nouvelle, permet de ne pas en dire trop au lecteur.

 

Il nous livre par ailleurs à la toute fin du tome une révélation qui donne envie de lire (vite) la suite et fin.

 

Spooky

Commenter cet article

Xian Moriarty 21/03/2016 10:23

XD j'ai détesté le premier tome et je n'ai pas poursuivit ma lecture...

Xian Moriarty 23/04/2016 09:22

A cause des personnages féminins. Le dame de compagnie m'a donné beaucoup d'espoir d'avoir une nana super intéressante (genre pas très belle, mais intélligente -genre qu'un général aimerait avoir une fille de ce genre- ; qui est à la cours et qui dont allaient peut-être jouer sur l'aspect politique du roman) et au final, c'est juste une "amoureuse" pleurnicharde qui n'apporte rien au récit !
Après, l'univers ne m'a pas convaincu.

Spooky 21/03/2016 10:26

Détesté pourquoi ?

Articles récents

Hébergé par Overblog