Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
...:::Ansible:::...

...:::Ansible:::...

Tous les territoires de l'imaginaire, en vitesse supra-luminique.

Publié le par Spooky
Publié dans : #Films

 

Après un reboot de la franchise Superman au goût mitigé, Zack Snyder remet le couvert avec ce premier crossover des deux géants de la firme DC. Et va donc plus loin, puisque ce film se pose en prélude à la Justice League of America, avec la présence plus ou moins longue de Wonder Woman, Aquaman, Flash et Cyborg. Mais je vais y revenir.

 

Une chose est sûre, on est très loin des films Marvel, pensés comme des longs-métrages pop-corn. Avec l'apport de Batman, on est dans une tonalité plus sombre, plus sérieuse... Trop. A vouloir jouer le premier dégré, on en perd de la subtilité, et les personnages se retrouvent au bord du ridicule. Comme lorsque Superman sauve Loïs Lane pour la ixième fois, et montre un visage absolument de marbre, alors qu'elle lui fait un énorme sourire et le remercie. Moi je sais pas, mais même en étant un demi-dieu engoncé dans mon slip par-dessus mon pantalon, je me déride un minimum face à Amy Adams...

 

Dans les comics, les personnages sont nettement plus "noirs". Batman est un psychopathe presque franc, qui se rapproche des criminels qu'il est sensé combattre. Superman devient une sorte de dictateur qui fait peur aux Terriens. Dans le film Batman reste mesuré dans sa violence, il ne tue d'ailleurs personne lorsqu'il est mis en joue. Et là, Superman est complètement inconsistant et impavide. Snyder a parlé d'un Director's cut, mais vu le niveau de profondeur de ses personnages sur les deux films, ce n'est pas rassurant...

 


Le personnage de Lex Luthor est joué par Jesse Eisenberg (Le Village, Insaisissables, The Social Network), qui s'inspire pas mal du Joker version Nolan, mais je ne suis pas sûr que ce soit une bonne orientation, même si j'aime bien Eisenberg. Batman version Affleck est pas mal, c'est peut-être l'un des rares éléments à sauver dans le film... Passons aux personnages féminins, qui ne servent quasiment à rien. Loïs Lane a le QI d'une huître, l'assistante de Luthor fait une apparition quasi symbolique et le personnage de Wonder Woman est juste là en prévision du film qui lui sera bientôt consacré. Doomsday, le monstre du film, est ridicule et semble ridiculement pompé sur la Chose et d'autres monstres vagues du cinéma américain. Quant à la présentation des autres futurs membres de la Justice League, ça ressemble à une séquence rajoutée à la dernière minute, mais pour le coup Snyder aurait pu s'en passer, cela coupe -encore plus- le rythme du film... Et pitié, on nous rejoue encore la scène de la mort des parents de Bruce Wayne ? Sérieusement ? Oh, à propos de parents... C'est l'origine du twist du film, le renversement de posture entre Batman et Superman, et c'est le plus ridicule que j'aie jamais vu. Oui, pire que la mort de Marion Cotillard dans le dernier Batman en date...

 

 

Certains diront que c'est mieux que Man of Steel, moi je l'ai trouvé encore moins bon, Snyder est INCAPABLE de traiter plusieurs personnages correctement, privilégiant les effets visuels -pas toujours réussis, en plus- à la psychologie. Et dire qu'on viré Bryan Singer de DC/Warner après son reboot...

 

Je fais plus attention à la bande originale depuis plusieurs films, et là, désolé, mais Hans Zimmer est en plein dégringolade. Aucun thème marquant, c'est discordant, malgré l'apport de Junkie XL (qui avait fait un chouette boulot sur Mad Max Fury Road).

 

Peut-être le pire film de super-héros que j'aie jamais vu (bon ok, il faudrait revoir Daredevil, Green Lantern et le dernier reboot des Fantastic Four pour être juste...)

 

Depuis la sortie du film, et malgré son démarrage canon qui s'est essoufflé depuis, Snyder se fait brocarder -et le terme est faible- de toutes parts. Ce n'est pas un hasard s'il a été annoncé la semaine dernière que Ben Affleck, le seul qui sorte du panier, avait écrit son propre film Batman. Peut-être une annonce à peine voilée pour la suite...

 

Bon, sinon je vous mets en lien une petite video parodique qui vaut toutes les moqueries du monde.

 

A fuir.

 

Spooky

 

Commenter cet article

kami Mandrake 08/04/2016 17:46

Snyder est incapable de traiter une histoire avec plusieurs personnages??? Et Watchmen.
Je trouve le scénario pas extraordinaire, mais le scénario tiens la route.
La suite de Man of Steel s'emboite parfaitement.
La peur des humains face à superman est déjà suggéré dans la première partie et est une articulation majeur de b v s.
Du coup Wayne qui semble une victime humaine comme les autres face aux deux kryptoniens.
Il prend les armes et comme d'habitude il es radical dans sa décision. Il decide donc de tuer le superman qu'il considère comme entitée inhumaine extraterrestre.
Ce qui explique le moment où, il comprend qu'il s est trompé. C'est en fait un homme qui se trouve en face de lui. La scène qui révèle ça c'est le prénom de leur mère respective. Le même. Il me ressemble, il est comme moi, pense batman. J'ai eu tord.
Cette scène ridicule pour beaucoup aurait pu être traité différemment, mais elle reste cohérente.
C'est en fait un film d'action pur qui est traité au premier degré. Zéro subtilité, zéro humour, juste de l'action.
Je trouve quand même que la surenchère de l'action prend des propositions qui me fatigue. Je me suis demandé quand cela allait prendre fin.
Et la seconde, je te rejoins là dessus, c'est doomsday qui est pas très original, voir même inintéressant physiquement.
J'ai passé un bon moment au cinoche, comme avec man of Steel. J'ai posé mon cerveau a côté et j'ai regardé.
Je dirai, pas mal.

Spooky 08/04/2016 20:26

Watchmen était pas mal, mais dans BvS, regarde quel personnage est franchement traité en profondeur ? Batman, à la limite. Lex Luthor, même si à mon avis il s'est planté sur le traitement. Les autres sont inintéressants au possible. Je suis d'accord sur la posture des deux personnages, mais je pense qu'elle aurait pu être mieux traitée...

Articles récents

Hébergé par Overblog