Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
...:::Ansible:::...

...:::Ansible:::...

Tous les territoires de l'imaginaire, en vitesse supra-luminique.

Publié le par Spooky
Publié dans : #Livres

 

Je parle assez peu de politique ou de société sur mon blog, et pour cause, ce n'est pas sa vocation. Mais lorsque mon auteur préféré, qui plus est ultra-populaire aux Etats-Unis et dans le monde, se fend d'un petit essai sur les armes à feu aux Etats-Unis, je me permets une petite incartade.

 

Cet essai date toutefois de 2013, et il n'est disponible qu'en e-book ou en audiobook. Il faut dire que publier un tel brulôt en livre classique serait périlleux, vue la puissance de la NRA aux Etats-Unis. Par contre à ma connaissance, aucun éditeur hors USA ne s'y est non plus risqué, ce qui est dommage. C'est après la tuerie de Sandy Hook, en 2012 dans l'Etat du Connecticut, qu'il a senti l'urgence de s'exprimer sur la chose. Pour en savoir plus sur ce drame, je vous invite à aller voir ici. L'auteur s'est d'abord documenté sur les tueries de masse qui défrayent régulièrement la chronique aux Etats-Unis, et a rapidement fait le lien avec la vente libre d'armes. Mais au-delà du constat, et conscient qu'il est impossible de trouver une solution radicale aux Etats-Unis, pour des raisons politiques, économiques et culturelles, il propose un contrôle strict de la vente des armes à feu, et l'interdiction des fusils d'assaut. Lui-même reconnaît posséder trois armes, et ne pas non plus vouloir déposséder les chasseurs de leurs armes.

 

Mais un autre fait l'a grandement fait réfléchir à la question. Le fait qu'un de ses romans, l'excellent Rage, ait fait partie des lectures de chevet de plusieurs mass-murderers... Roman qu'il a d'ailleurs fait retirer de la vente illico presto. Mais en réfléchissant, King s'est rendu compte que ce roman, pas plus que les films ou les jeux video supposés "violents", n'est en fait responsable de ce déchaînement de violence. C'est le manque d'instruction, la vente libre d'armes ainsi que le sentiment de peur paranoïaque de nombre d'Américains, qui provoque cet état de fait.

 

L'essai de King suit un schéma  de construction bien clair : dans un premier temps, lorsqu'une tuerie survient, il donne un aperçu des différentes phases de traitement des media : Arrivée sur les lieux en masse, première vidéo à sensation tournée sur téléphone, premières suppositions (avec de nombreux préjugés) sur le possible meurtrier, effet dramatique à gogo, voyeurisme, utilisation de ces « breaking news » par les pubs et le passage aux oubliettes grâce aux dernières frasques de Kim Kardashian. King en arrive ensuite sur Rage et sa décision de le retirer de la vente, puis passe en revue les différentes tueries "notables" des dernières années. Vient ensuite une rapide analyse de la culture américaine, laquelle est tissée de violence, laquelle n'est pas provoquée par les loisirs supposés violents. L'auteur finit son tour d'horizon par un dézingage en règle de la NRA et autres pro-guns en les traitant de personnes aveugles et têtues.

 

En conclusion, King propose un ensemble de mesures permettant à terme de réduire les tueries de masse aux Etats-Unis, en prenant comme exemple l'Etat australien pour l'une d'entre elles.

 

King ne propose pas le retrait des armes à feur personnelles (il sait que leur port est trop ancré dans la culture américaine), mais une adaptation de la législation en vigueur dans la constitution américaine (dont le fameux deuxième amendement). Rien de bien révolutionnaire au final, vu de l'extérieur, mais le fait qu'un auteur aussi populaire, qui doit avoir des lecteurs dans les deux camps, prenne position, même nuancée, sur la question, a dû faire du bruit, surtout qu'il a écrit son essai avec toute la verve et l'humour dont on le sait capable. On trouve d'ailleurs des écrits contrant son essai sur Amazon, et même des versions satiriques.

 

Les bénéfices générés par la vente de cet essai seront reversés à une association d'aide aux victimes d'armes à feu.

 

Spooky

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog