Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
...:::Ansible:::...

...:::Ansible:::...

Tous les territoires de l'imaginaire, en vitesse supra-luminique. Chroniques sur le cinéma, la littérature, les jeux, séries TV, bandes dessinées.

Publié le par Spooky
Publié dans : #Ressources et amis

 

Vous le savez toutes et tous si vous venez régulièrement sur ce blog, je suis un grand tolkienophile. Loin d'être un expert, j'ai tout de même l'honneur de faire partie d'une association de gens comme moi, dont certains ont justement un haut niveau de connaissance du sujet, Tolkiendil (ce qui signifie l'ami de tolkien en langue elfique).



Cette association édite, de façon plus ou moins régulière (ce n'est pas facile de réunir et faire travailler des bénévoles éparpillés aux six coins de l'Hexagone, et même au-delà). Cependant j'ai eu la chance, au travers de certaines de mes chroniques publiées ici-bas (je vais y revenir), de participer à la dernière livraison de ladite revue, appelée L'Arc et le Heaume. Ce numéro était consacré à tout un pan méconnu du grand public de l'oeuvre du Professeur, tout ce qui n'a pas trait à la Terre du Milieu. Exit le Hobbit, exit le Seigneur des Anneaux, exit Les Enfants de Hurin. Tolkien était un philologue de renom, qui a parfois remodelé à sa guise certains contes nordiques anciens, un poète épique, un papa qui écrivait des histoires pour ses enfants.
 

Ce recueil s'ouvre sur une chronique de votre serviteur sur la Chute d'Arthur, suivie d'une autre sur Beowulf. Ensuite The Story of Kullervo, la Légende de Sigurd et Gudrun, le Lai d'Aotrou et Itroun, Sire Gauvain et le Chevalier vert, les poèmes Pearl et Sire Orfée, Le Retour de Beorhthnoth, fils de Beorhthelm, Ancrene Wisse, The Old English exodus, Middle English Losenger... Oui, mes camarades et moi sommes allés chercher des oeuvres confidentielles, parfois très courtes, mais par là même ce numéro de notre revue constitue un recueil parmi les plus complets qui existent sur le sujet. Il y a aussi des synthèses sur Smith de Grand Wootton, Feuille, de Niggle, la conférence Du conte de fées, le Fermier Gilles de Ham, Monsieur Merveille (écrite par votre serviteur) et Roverandom. Laquelle synthèse laisse la place à un essai sur le même écrit, selon son auteure représentatif de la "soupe féérique" de Tolkien. Un autre s'attache au "fond de réalité du Fermier Gilles de Ham".



Une nouvelle analyse propose de passer en revue l'alphabet gobelin des Lettres du Père Noël, avant que Damien Bador ne nous propose un inédit, à savoir la première traduction française de La Bataille du champ oriental, le rpemière poème publié par Tolkien en 1911, entouré par un recadrage du contexte. La dernière section propose divers jeux autour de Tolkien, tels un sudoku, un jeu des 7 différences, ou des mots mêlés. L'ultime analyse fait le parallèle entre le Roman du Roi Arthur, par Mallory et le Kalevala d'Elias Lönnrot, deux influences de Tolkien.

 

Parmi les crédits de la revue on pourra noter que 11 membres de l'association ont rédigé les différentes notes, et que 9 ont réalisé des illustrations inédites pour l'occasion. seule Sandrine Gestin, illustratrice très connue, a été sollicitée au-delà du cercle des tolkiendili. Il s'agit là d'un recueil de haute volée, réunissant de nombreux écrits précieux, abondamment argumentés, annotés et illustrés. Un trésor.

 

Si je vous ai convaincus et que vous souhaitez commnder le mag ou en lire un extrait, c'est par là !

 

Spooky

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog