Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
...:::Ansible:::...

...:::Ansible:::...

Tous les territoires de l'imaginaire, en vitesse supra-luminique. Chroniques sur le cinéma, la littérature, les jeux, séries TV, bandes dessinées.

Publié le par Spooky
Publié dans : #Reportages

Dans le cadre de son exposition consacrée à Tolkien, la Bibliothèque Nationale de France organise un cycle de conférences destinées à faire mieux connaître l'homme et son oeuvre.

 

Après la séance inaugurale où carte blanche était laissée à Adam Tolkien, le petit-fils de l'auteur, c'est Leo Carruthers, professeur émérite à l'Université de la Sorbonne en langue et littérature médiévales, qui proposait, le 21 novembre, de nous parler de la relation toute particulière qui liait Ronald et son fils Christopher. Le hasard (ou pas) du calendrier faisant bien les choses, cette date était également celle du 95ème anniversaire du troisième fils de l'écrivain.

Christopher a indiqué, dans la préface de La Chute de Gondolin, qu'il s'agissait là de sa dernière contribution à l'édition posthume de son père. Il aura en effet passé la moitié de sa vie, ou peu s'en faut, à se consacrer à cette tâche, après avoir quitté ses missions d'enseignement. Sans lui, seulement quelques bribes de son oeuvre seraient parvenues jusqu'à nous. Ce dévouement et cette énergie, uniques en littérature, lui ont valu d'être décoré en 2016 par la médaille Bodley (du nom d'une célèbre bibliothèque universitaire à Oxford), pour sa contribution exceptionnelle aux mondes de la communication et des lettres.

 

Leo Carruthers a commencé son exposé en rappelant brièvement la vie de Tolkien, depuis sa naissance dans l'Etat Libre d'Orange (actuelle Afrique du Sud), jusqu'à son décès, deux ans après son épouse adorée, en Angleterre. Je ne reviendrai pas sur cette biographie, et vous renverrai plutôt vers la page idoine sur le site Tolkiendil, récemment remasterisée. Le Professeur Carruthers a ensuite brossé un portrait tout aussi rapide de la vie de son troisième enfant, Christopher, qui a eu une vie bien remplie ; là encore, je vous renvoie sur tolkiendil, et la page écrite par votre serviteur.

Au terme d'une bonne heure de conférence passionnante, les spectateurs ont pu lui poser également diverses questions, auquel le Pr Carruthers a pu répondre avec beaucoup d'érudition, et même de l'humour. La soirée s'est prolongée avec un groupe d'amateurs et le conférencier dans un bar proche de l'institution, où nous avons également porté un toast à Christopher. Une bien belle soirée.

 

Vous pouvez retrouver un replay de la conférence ici.

 

Spooky

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog