Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
...:::Ansible:::...

...:::Ansible:::...

Tous les territoires de l'imaginaire, en vitesse supra-luminique. Chroniques sur le cinéma, la littérature, les jeux, séries TV, bandes dessinées.

Publié le par Spooky
Publié dans : #Livres

Nous voici donc au milieu de le Saga du Sorceleur, un cycle qui compte 5 romans. Pourtant ce tome s'intitule Le Baptême du Feu. Parce que, littéralement, le sorceleur va devoir passer par l'épreuve de celui-ci pour se révéler, pour comprendre certaines choses sur sa place dans le monde, sa relation aux autres, et son besoin vital de sauver Ciri. Car après les évènements de l'île de Thanedd, il a été sévèrement blessé, ce qui l'oblige à l'inaction pendant sa convalescence chez les dryades à Brokilone. Il ignore par ailleurs où l'adolescente a bien pu être propulsée, malgré les incursions que réalise la fille des bois Milva pour son compte. A peine remis, il décide donc de partir à sa recherche. Le fidèle Jaskier est bien sûr de l'aventure, avec Milva dont les prouesses à l'arc se révèlent indispensables. D'autres compagnons vont se joindre à eux et composer un groupe hétéroclite : des nains et un gnome avec un chargement mystérieux ; un guerrier nilfgaardien qui lui aussi est lié à Ciri, et enfin un barbier-herboriste qui semble avoir des talents tout particuliers...

 

Parallèlement, après un coup d'Etat qui a décapité leur ordre, les magiciennes tentent de s'organiser pour rétablir une autorité sur la magie ; une loge à laquelle est conviée contre son gré Yennefer, qui n'a qu'une hâte, repartir à la rechercher de Geralt et de Ciri... Une Ciri qui est également au centre des pensées de ladite loge, du fait de son hérédité et de ses dons tout particuliers.

 

Il se passe beaucoup de choses dans ce segment; On sent que le monde autour de Geralt et de ses amis est sur le point de basculer, et que leur rôle dans ces bouleversements est loin d'être anodin. Si le fond de l'histoire, une errance d'un groupe de personnages ayant presque tous un secret, est très longue en termes de lecture, il s'avère que le développement des personnages, jusqu'à la dernière page et son retournement fort ironique, ajoute du piment à cette lecture. J'ai ainsi dévoré la dernière centaine de pages (sur plus de 450), avide de voir sur quel cliffhanger allait nous laisser Sapkowski.

Bon allez, à la suite !

 

Spooky

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog