Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
...:::Ansible:::...

...:::Ansible:::...

Tous les territoires de l'imaginaire, en vitesse supra-luminique. Chroniques sur le cinéma, la littérature, les jeux, séries TV, bandes dessinées.

Publié le par Spooky

 

Cela fait très longtemps que j'avais envie de lire ce court roman, qui semble être un classique de la littérature d'aventure jeunesse. Sa présence dans une boîte à livres bien achalandée et le hasard des choix de lecture font parfois bien les choses.

 

David, à bientôt 13 ans, est quasiment en échec scolaire. Il est renvoyé de son collège pour cause de... socialisme, ce qui provoque la fureur de ses parents. Mais une lettre, invitant ses parents à l'inscrire à Groosham Grange, arrive à point, et David se retrouve bientôt dans un train en compagnie de deux autres futurs élèves, Jeffrey et Jilly, dont les parents ont été séduits par des prospectus vantant les mérites d'écoles visiblement différentes. Mais l'atmosphère du collège est étrange : un des professeurs voit son corps se couvrir de poils à l'approche de la pleine lune, la filiation particulière de David (septième enfant d'un fratrie de 7) intéresse particulièrement l'intendant et les élèves disparaissent à la nuit tombée.

 

Le ton du roman est original. Dans les premières pages on sent que l'excentricité est de mise, avec le père de David qui rudoie de façon très fantasque autant qu'involontaire son épouse. Mais dès que le garçon pose le pied sur l'île du crâne, où se trouve l'établissement de Grossham Grange, l'atmosphère devient inquiétante, et ce quasiment jusqu'à la fin du roman. De quoi procurer un chouette moment de lecture, pour des jeunes amateurs de frissons à partir de 11 ans.

 

Spooky

Commenter cet article

Erwelyn 02/10/2020 17:21

J'ai bien Horowitz, c'est une bonne initiation à nos univers pour les plus jeunes.

Articles récents

Hébergé par Overblog