Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
...:::Ansible:::...

...:::Ansible:::...

Tous les territoires de l'imaginaire, en vitesse supra-luminique.

Publié le par Spooky
Publié dans : #Films

La population terrienne en constante augmentation épuise toujours plus les ressources de sa planète. Seule solution pour éviter l'extinction : faire proliférer sur Mars l'unique forme de vie capable d'endurer son environnement et de le rendre habitable : le cafard.

An 2599. La terraformation entre dans sa phase finale et les rampants doivent maintenant être exterminés. À bord du vaisseau spatial “Bugs 2", quinze jeunes gens venus des quatre coins du globe, et génétiquement modifiés en vue de cette tâche, s'apprêtent à atterrir sur Mars. Ils ignorent encore tout du sort de leurs prédécesseurs disparus en tentant de remplir la même mission…

 

J'avais entendu parler du manga du même nom, et j'étais curieux de voir la série animée qui en a découlé. Les personnages, nombreux, sont peu à peu dévoilés dans des flashes-backs assez intéressants. On se rend compte qu'ils ont tous des raisons valables, mais pas toujours heureuses, de se rendre sur la planète rouge. Bien sûr ils vont se retrouver face à une menace plus grande que ce qu'ils craignaient, avec en filigrane l'Evolution, avec un grand E. La série propose également pas mal d'apartés scientifiques, sur les différents animaux hybridés avec les membres de l'expédition, ou sur les différentes créatures martiennes. Sur la planète elle-même, pas grand-chose, si ce n'est, en bonus, des entretiens, ma foi plutôt intéressants, avec des scientifiques, un géologue et un physicien, qui donnent leur avis sur la Mars présentée dans la série, l'état des recherches et les perspectives en rapport avec Mars.

A l'issue des 12 épisodes de cette première saison, on reste un peu sur notre faim, car nos naufragés de l'espace doivent survivre, se battre encore et encore contre les cafards, dont on ne sait pas grand-chose.

 

Surdopé, spectaculaire et un brin nébuleux, c'est une série intéressante.

 

Spooky

Voir les commentaires

Publié le par Spooky
Publié dans : #Films

 

1974. Le Japon est divisé en deux. Si l’île d’Hokkaido est occupée par l’Union, le reste du pays est allié au Etats-Unis. Une tour, dont le sommet se perd dans les cieux, est alors construite par l’Union.
Deux amis, Hiroki et Takuya, rénovent un avion afin de realiser leur rêve : atteindre le sommet de la tour au dela des nuages. Une fille mystérieuse prénommée Sayuri se joint aux deux adolescents qui lui promettent de l’emmener avec eux voir la tour.
L’aventure s’arrête brusquement le jour où la jeune fille disparaît sans laisser de traces. La promesse est rompue, Hiroki et Takuya abandonnent leur projet et se séparent pour suivre chacun leur route.
Devenus adultes, il seront a nouveau reunis par le destin, mais leur relation n’est plus la même...

 

Réalkisé en 2003, la Tour au-delà des nuages est le premier long-métrage réalisé par Makoto Shinkai, qui a frappé fort en fin d'année dernière avec Your name. Si le synopsis interpelle et intrigue, la construction est quelque peu décevante. Je m'attendais à une sorte d'épopée avec des énigmes, des envolées, des personnages ombrageux... Petite déception, il s'agit d'une sorte de huis-clos à trois personnages, dont l'aspiration, voler vers cette fameuse tour à la visée nébuleuse, provoquera la séparation. Et même si je ne demande pas une explication exhaustive, j'ai besoin d'être stimulé, titillé. J'ai été frustré de ne rien comprendre, ou quasiment, à l'existence de la tour. En outre, le récit était par moments saucissonné entre passé et présent, sans véritable signification, si bien que par moments je ne savais plus où on en était dans la timeline...

 

Visuellement l'anime est très plaisant, j'ai particulièrement apprécié la scène de vol finale, un peu courte cependant. L'animation en elle-même m'a semblée de qualité. Un premier film pas franchement réussi, donc, ce qui ne m'empêchera pas de regarder avec curiosité les autres réalisations de Shinkai.

 

Spooky

Voir les commentaires

Articles récents

Hébergé par Overblog