Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
...:::Ansible:::...

...:::Ansible:::...

Tous les territoires de l'imaginaire, en vitesse supra-luminique.

Publié le par Ansible
Publié dans : #Films
 

http://fr.web.img3.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/04/98/70/049870_af.jpg
Encore un film annoncé comme révolutionnant le cinéma fantastique. Encore une production avec une vedette au générique (en l’occurrence, Kim Basinger, qui se prend pour Bruce Willis), et encore un réalisateur soi-disant spécialiste du genre (Chuck Russell, responsable de The Mask et L’Effaceur, a plutôt fait dans le burlesque -et il continue !).
La belle Kim (pas très fraîche) se retrouve avec la fille de sa soeur camée sur les bras. Au bout de 4 ou 5 ans, elle a presque réussi à obtenir son adoption, lorsque sa soeur réapparaît, soi-disant guérie par son mari, célèbre gourou d’une secte style scientologie. Mais celui-ci est en fait le diable, venu récupérer la gosse qui possèderait des pouvoirs lui permettant de régner sur le monde. Oui je spoile, parce que c'est franchement mauvais.
Au niveau du scénario, on a déjà vu plus original. Par exemple, qui est le vrai père de l’enfant ? Quels sont ses réels pouvoirs, à part faire tourner un camion de Barbie tout seul ? Rayon acteurs, c’est pas terrible. Rufus Sewell n’a pas l’air très concerné par le côté obscur ; il avait fait bien mieux dans Dark City... Jimmy Smits (les Tommyknockers) a autant de charisme en flic amouraché qu'une huître et la gamine ne fait pas partie de ces enfants-acteurs-prodiges auxquels on promet la lune. La réalisation est molle, et aucune image ne reste sur la rétine. La faute, peut-être, aux effets spéciaux minimalistes. A oublier. Vite.

http://fr.web.img6.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/04/98/70/049870_ph4.jpg

Spooky

Commenter cet article

erwelyn 12/02/2014 11:28


"La belle Kim (pas très fraîche)" c'est pas un peu sexiste, ça ?

Spooky 12/02/2014 12:32



Oh bah non, je constatais juste :)



Articles récents

Hébergé par Overblog