Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
...:::Ansible:::...

...:::Ansible:::...

Tous les territoires de l'imaginaire, en vitesse supra-luminique.

Publié le par Ansible
Publié dans : #Films

 


At'tion ! Les dinos débarquent encore ! Le troisième opus de la série la plus rentable de tous les temps (hormis les Star Wars) est arrivé cet été 2001.
Après l'échec critiique (mais pas commercial) du second épisode, on pouvait attendre le pire de Jurassic Park III. Nos craintes se sont vite atténuées.

Spielberg a visiblement repris les rênes de son bébé (dino, oui je sais, y'en a des lourds), même si la réalisation a été confiée à Joe Johnston (le très honnête Jumanji, avec Robin Williams). Le professeur Alan Grant (Sam Neill, héros du premier film) se laisse convaincre (moyennant des arguments sonnants et trébuchants) d'aller sur Isla Sorna, le fameux site B du Jurassic Park, pour retrouver le fils d'un couple d'industriels en compagnie de ceux-ci.
Le film est bien mené, efficace, ménageant des instants de poésie entre les classiques poursuites d'humains par des reptiles géants. Deux nouveautés : les raptors, terreurs du premier épisode, communiquent entre eux, et le T-Rex a trouvé un rival de taille en la personne du Spinosaure, doté d'une crête dorsale assez impressionnante.
Tea Leoni (Bad Boys, Deep Impact) et William H. Macy (Urgences, Fargo) courent très vite, et les ptérodactyles ne sont pas très sympas. Efficace. Trois regrets cependant.




Premièrement, la présence de Laura Dern (Sailor et Lula, Jurassic Park) réduite à deux scènes, une au début, l'autre à la fin. Deuxièmement, les dinos ne font plus peur, même s'ils sont toujours très bien réalisés.

Et pour finir, la fin très (trop) ouverte sur une suite. Laquelle se fait toujours attendre mais est annoncée pour 2015.

Spooky.

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog