Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
...:::Ansible:::...

...:::Ansible:::...

Tous les territoires de l'imaginaire, en vitesse supra-luminique.

Publié le par Ansible
Publié dans : #Jeux
undefined

Commencée sur Super Nintendo sous le titre Starwing (du moins en Europe), la série StarFox fait gentiment son petit bonhomme de chemin sur les diverses consoles Nintendo depuis une quinzaine d'années, un peu à l'ombre de franchises plus connues de la marque comme Mario et Zelda. Ce nouvel épisode sur DS est à la fois un retour aux sources puisqu'il ne propose plus que du shoot dans les airs et l'espace (finies les séquences en véhicule terrestre ou à pied) et une tentative d'y ajouter une nouvelle dimension, puisque outre le pilotage des appareils, vous devrez désormais gérer le déploiement stratégique de vos unités sur le chamb de bataille.

Le scénario, plutôt convenu, amène le héros Fox McCloud à reformer l'escadrille Star Fox pour affronter une nouvelle menace, les Anglars. De planète en planète, on va retrouver ses compagnons éparpillés et libérer les villes et bases tombées sous la coupe de l'envahisseur. Après avoir finir le jeu une première fois, en recommençant une partie le jeu vous laissera le choix entre plusieurs embranchements après chaque mission, ce qui permettra de visiter de nouvelles planètes et de faire évoluer l'histoire dans de nouvelles directions pour débloquer l'une des 9 fins différentes.

Le jeu lui-même se scinde en deux phases. D'abord, on vous donne une carte de la zone à "sécuriser". Avec le stylet, vous pouvez dissiper une partie du brouillard de guerre en frottant dessus, pour faire apparaître les bases et escadrilles ennemies, puis tracer le plan de vol de vos chasseurs. Si vous en avez en stock, vous pouvez envoyer des roquettes à l'adversaires pour détruire des escadrilles entières sans combattre. Puis vous lancez le 1er tour de jeu et, si le chemin de vos chasseurs rencontre celui de l'ennemi, ou une base, vous pourrez lancer la deuxième phase de jeu, la phase classique, le combat aérien, pour résoudre les différents affrontements. Le combat se fait sur des aires limitées, dans lesquelles il faudra chaque fois éliminer un type d'ennemi bien précis pour pouvoir continuer, les autres vaisseaux n'étant là que pour vous mettre des bâtons dans les roues. Le vol se dirige intégralement au stylet, les boutons ne servant qu'à utiliser votre arme principale (même les bombes sont à lancer au stylet) ; c'est un peu déroutant au début, et le système de boosters et rétro-fusées ne répond pas vraiment à la perfection, mais à part ça, c'est plutôt bien fait et finalement, on s'habitue assez vite. Pour le reste, c'est du StarFox classique, et plutôt facile, les ennemis n'étant pas très coriaces. Et une fois les combats de vos différents chasseurs terminés (que vous ayez gagné ou non), le tour s'achève et vous revenez à la carte stratégique pour un 2ème tour, le but étant au final de nettoyer le niveau dans le nombre de tours imparti tout en évitant qu'une escadrille ou un missile adverse n'atteigne votre vaisseau-mère.

Au gré de vos rencontres, vous serez amené à piloter divers chasseurs, chacun ayant ses forces et faiblesses ; ainsi l'appareil de Slippy le crapaud est très solide mais n'a pas de verrouillage laser, celui de Falco l'oiseau en revanche a un laser à verrouillage multiple mais moins de blindage, Panther ne peut tirer à répétition mais fait des dégâts plus importants, etc, etc. A vous de voir, en fonction des disponibilités de l'équipe évidemment, lesquels sont à lancer à l'assaut d'une base, à la poursuite d'un missile ou en duel contre un boss.

Plutôt facile à prendre en mains et représentant un genre rare sur la DS, le jeu séduit assez vite, mais malheureusement ne tarde pas à lasser faute d'offrir plus de variété au joueur. Rapidement on se retrouve à refaire toujours les mêmes choses contre des ennemis similaires, avec des changements de décor pas toujours suffisamment flagrants pour qu'on les remarque beaucoup. Offrir plusieurs fins différentes est une manière, commune certes, mais toujours aussi agaçante d'augmenter artificiellement la durée de vie du jeu en forçant à rejouer plusieurs fois de suite à la même chose. Et si le jeu est globalement trop facile, il est vraiment frustrant de traverser parfois 5 niveaux de suite les doigts dans le nez avant de se retrouver bloqué connement contre un boss archi-pénible.

Le multi peut offrir une petite alternative sympa au mode Campagne, à condition d'y jouer en réseau local (une seule cartouche suffit) ou avec des amis en wifi, parce qu'à part ça, le jeu en réseau mondial souffre du même défaut que les autres jeux DS offrant cette option : faute de pouvoir repérer et signaler les mauvais perdants, on se retrouve constamment face à des adversaires se déconnectant en cours de partie juste pour éviter d'ajouter une défaite à leurs statistiques.

Au final, si comme moi vous pouvez le trouver en solde à 10 euros, le jeu offre quand même suffisamment de divertissement pour valoir le coup si vous êtes amateur de combat spatial et que vous êtes déjà lassé de Star Trek: Tactical Assault. A 40 euros malheureusement le jeu est trop court et répétitif pour être vraiment considéré comme un bon investissement.


Toxic


Retrouvez d'autres chroniques jeux video sur Toxic Affaires, le blog des joueurs radins.

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog