Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
...:::Ansible:::...

...:::Ansible:::...

Tous les territoires de l'imaginaire, en vitesse supra-luminique.

Publié le par Ansible
Publié dans : #Films

Dans une petite ville de Louisiane, commencent à apparaître d'étranges phénomènes : une rivière charriant du sang, une pluie de grenouilles, des poux arrivant en surnombre... Dans la ville de Haven ressurgissent de nombreuses craintes. L'instituteur fait appel à une enesignante -ancienne missionnaire- qui s'acharne à démonter les évènements surnaturels de façon scientifique. Arrivée sur place, elle se rend compte que Loren, une petite fille qui vit seule avec sa mère dans les marais, n'est pas étrangère aux évènements.

Les dix plaies d'Egypte, les prophéties, l'eugénisme, voilà les ingrédients de ce film de Stephen Hopkins (Predator 2 et Lost in Space). Il met en scène la multi-oscarisée Hilary Swank (Intuitions, Insomnia, Fusion et Million dollar Baby) aux prises avec des évènements bibliques, mais aussi et surtout sa foi perdue. Sa présence à l'affiche, hélas, ne garantit pas forcément un succès au box-office. Le film n'a rapporté qu'entrer 10 et 20 millions de dollars de recette aux etats-Unis, et moins de 200 000 entrées en France. La faute sans doute à une impression de déjà-vu qui accompagne désormais de nombreux films émargeant dans la catégorie thriller ésotérique. La bande-annonce laissait d'ailleurs présager un film au pitch relativement maladroit.



En fait la bande-annonce disait vrai. Si l'on passe outre les menues incohérences du début (le fait d'appeler un professeur après UN évènement étrange, le rôle de celle-ci allant de l'inquisiteur au vétérinaire, tout en étant chimiste...), les deux premiers tiers du film se passent plutôt bien. C'est assez bien filmé, le bayou permet des prises de vue de toute beauté et le talent d'Hilary Swank et l'anatomie harmonieuse (probablement refaite d'ailleurs) suffisent à faire passer la pilule. Mais passées les deux premières bobines, le film se révèle au grand jour. Au moment où les choses se précipitent, ça verse dans le n'importe quoi. Satanisme, bondieuseries, action en dépit du bon sens, explosions mal réalisées en post-prod, tout part à vau-l'eau... Sur les trente dernières minutes on n'est pas loin de la série Z qui se prend au sérieux.
La seule autre satisfaction du film (avec les décors et Hilary) est la petite Annasophia Robb, qui est assez convaincante dans ses trois scènes. C'est bien maigre.

Spooky.

Commenter cet article

carole 09/11/2016 19:59

Ha ben tiens, on se l'ai refait il y a peu. Max l'avait jamais vu et moi je ne m'en souvenais plus trop. Et bien, c'est toujours aussi nul ha ha. Les acteurs sont pas mauvais (Hilary Swank), mais c'est quand même pas follichon. Alors oui, y'a le Bayou et une belle photo mais ça ne suffit pas.C'est du réchauffé, bref bref :) bisouilles le Spook

Spooky 23/11/2016 16:58

Oui, pas gégé hein :)

Articles récents

Hébergé par Overblog