Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
...:::Ansible:::...

...:::Ansible:::...

Tous les territoires de l'imaginaire, en vitesse supra-luminique.

Publié le par Ansible
Publié dans : #Livres
J’ai rencontré Pierre Brulhet, autour du présent bouquin, lors d’un festival des littératures fantastique sur Dijon (festival qui j’espère, aura droit à d’autres éditions : http://www.lecritdelafee.onlc.fr). Alors que je parcourais la 4e de couverture, je n’ai pu m’empêcher d’éprouver une certaine impression de déjà-vu. En effet, le résumé du livre fait étrangement penser au dernier roman de Neil Gaiman, L’étrange vie de Nobody Owens. Après avoir abordé le sujet avec l’auteur, celui-ci m’a confié que cette ressemblance lui avait déjà été signalée, mais que lui-même n’avait pas lu le Gaiman (L’Enfant du cimetière ayant quelques années de plus que le Gaiman).
 
Qu’à cela ne tienne, titillé par cette étrange ressemblance (plagiat ?), je me suis procuré (et fait dédicacé au passage) le roman de Pierre Brulhet. Quelques jours plus tard j’en entamais donc la lecture.
 
L’ouverture du roman comporte en effet de nombreux détails qui ne peuvent que rappeler le livre de Gaiman. Un enfant est confié aux soins du hasard par une mystérieuse femme, qui le dépose sur la tombe d'un cimetière. L’enfant va être recueilli par les esprits qui hantent les lieux, qui vont, après décision unanime, décider de le garder parmi eux. Jusque-là, c’est plus que de la ressemblance, l’idée du vote de l’assemblée des fantômes étant également une scène très forte dans le livre de Gaiman.
 
Mais la suite n’a plus rien à voir. Le roman de Brulhet prend la direction d’un conte attachant, qui mélange amour et aventure. À la différence de Gaiman, qui fait du passé du héros un des axes fort de la trame, Brulhet se concentre essentiellement sur la place du héros dans le cimetière. Très vite s’impose l’idée que dans cet univers, les vivants sont bien plus dangereux que les morts. En effet, c’est surtout un élément extérieur au cimetière qui va constituer le principal de l’intrigue, élément qui va conduire le héros à prendre position pour ceux qui l’ont élevé, et à tenter le tout pour le tout pour sauver le lieu où il vit.
 
L’auteur a un style simple mais efficace, et brille surtout par une imagination fertile, qui donne une grande richesse à son univers. Les personnages sont très attachants, tous ayant un petit côté décalé très bien pensé (notamment les fantômes qui conservent pour beaucoup certaines lubies venues de leur vie terrestre).
 
Au final il s’agit d’un livre qui se lit vraiment bien (je l’ai dévoré en quelques heures), l’auteur réussissant à captiver de bout en bout son lecteur, jusqu’à une très jolie fin qui clôt avec beaucoup de tendresse le récit. Chaudement recommandé.

Vladkergan

Commenter cet article

Pierre BRULHET 15/07/2009 23:42

Merci pour cet article élogieux sur mon livre :)Pour info, on peut aussi m'écrire si vous souhaitez commander mon livre directement par la Poste. Je vous ferai alors une dédicace personnalisée avec un joli dessin :)Mon adresse mail direct : pbrulhet@gmail.comBien à vous.Pierre Brulhet

Vladkergan 15/07/2009 23:03

On trouve le livre sur le site de l'éditeur lulu.com ou encore sur amazon.Et c'est un très beau livre (désolé de me répéter :-P)

Laetitia la liseuse 15/07/2009 17:19

J'avais déjà repéré ce titre mais je crois que c'est la 1ère chronique que je lis. et ça donne très envie d'en savoir plus. On le trouve en librairie ? ou sur internet ?

Articles récents

Hébergé par Overblog