Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
...:::Ansible:::...

...:::Ansible:::...

Tous les territoires de l'imaginaire, en vitesse supra-luminique.

Publié le par Ansible
Publié dans : #BD



Vincent, un jeune garçon, va se réveiller dans une étrange forêt peuplée d'enfants. Dans quel monde est-il et comment y est-il arrivé ?
Vincent, un jeune garçon, ce réveil dans une forêt peuplée d’enfants. Une forêt hostile où ce petit peuple tente de survivre malgré les dangers, les piqueurs, des êtres aussi dangereux que méconnus. Leur but, atteindre les limites de la forêt. Vincent, lui, se pose des questions, pourquoi est-il ici, que lui est-il arrivé ? Aussi loin qu’il puisse remonter dans ses souvenirs, il y a cette jeune fille « Samantha » qu’il n’a cesse de revoir. Un accident de voiture, un hôpital, elle est déjà dans le coma… Le coma ? Voilà où se trouve Vincent ! Ces enfants font parties du même hôpital où les rêves se croisent.
Vincent va t-il arriver à s'échapper de ce monde hostile ?

Très bonne surprise cette BD !
Je dis tout de suite : c'est très décevant qu'elle se soit arrêtée de façon presque abrupte après le tome 3, car celui-ci annonçait un virage dans l'histoire qui aurait pu devenir également intéressante par la suite.

La première partie, qui comporte donc les deux premiers tomes, nous emmène dans un monde étrange, peuplé de créatures énigmatiques, les Piqueurs, au sein d'un groupe d'enfants qui se retrouvent avec une sorte de chef charismatique, Daddy. Les références sont nombreuses, j'ai pensé au Fléau de Stephen King, à Sa Majesté des mouches de William Golding... Tiens d'ailleurs, pourquoi seulement des enfants et des adolescents dans ce "monde"... ? Une zone d'ombre qui ne nous sera jamais expliquée...
On évolue donc aux côtés de Vincent, puis de Dana dans cette étrange atmosphère, et on est très vite happé. J'ai vraiment été surpris par la qualité de l'histoire, la façon dont elle était menée, les personnages qui sont bien campés... Steven Dupré faisait incontestablement du bon boulot (il en fait également pour Kaamelott, mais ce n'est pas comparable), et réussissait à installer de belles ambiances lumineuses.

L'ambiance change radicalement avec le tome 3, plus ancré dans la réalité, le présent, le quotidien. Le dessin semble moins affirmé, l'histoire bégaie un peu, bien que ce tome soit très dense. Ma bonne appréciation baisse un peu, car le récit prend une autre tournure, et j'aurais aimé avoir la suite. Malheureusement l'éditeur en a décidé autrement, et "Coma" ne connaîtra probablement jamais de tome 4...

Si vous devez découvrir la série, contentez-vous des deux premiers tomes, le troisième laissant malheureusement les lecteurs sur leur faim...


Spooky

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog