Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
...:::Ansible:::...

...:::Ansible:::...

Tous les territoires de l'imaginaire, en vitesse supra-luminique.

Publié le par Spooky
Publié dans : #Livres

http://www.decitre.fr/gi/35/9782070398935FS.gif

 

J'avais croisé Mélanie Fazi lors de plusieurs rassemblements (les mauvaises langues diront "cocktails") rassemblant la fine fleur de la SFFF française ("Science-fiction, fantastique et fantasy), et j'avais appris qu'outre son activité de traductrice (vous trouverez l'ensemble de ses travaux ici, rubrique "biblio"), elle avait aussi écrit elle-même quelques ouvrages assez remarqués. Arlis des forains, son deuxième roman, a ainsi obtenu le prix Masterton en 2005.

 

Arlis est orphelin. Il a été recueilli par Emmett et Lindy, des forains. Entouré, entre autres, de Jared, le cul-de-jatte, et de Katrina, la fille aux serpents, il vit une enfance singulière, mais heureuse, sur les routes qui le mènent de ville en ville. L'arrivée des forains à Bailey Creek ne passe pas inaperçue et, comme souvent, Arlis est le centre d'intérêt de tous les enfants de la ville. Et plus particulièrement de Faith, la fille du pasteur. Elle fera découvrir à Arlis d'étranges rituels et lui ouvrira les portes d'un monde plein de mystères... et de dangers.

 

Il est difficile de classer ce roman dans une catégorie ; le fantastique y tient une part ténue, même s'il sert de moteur à l'histoire. Mais il se décline en une sorte de magie couplée à la force des rêves. Une idée assez originale, qui permet à Arlis de tenir une place toute particulière au sein du fantastique français. Très vite la qualité d'écriture de Mélanie Fazi se fait jour, ce qui permet une lecture aisée de cet OVNI. On peut bien parler d'OVNI, car malgré les promesses du sujet et cette quaité d'écriture, le roman nous laisse sur notre faim. L'auteure ne va pas au bout de ses idées, la relation entre l'adolescent et sa mère adoptive, par exemple, est sous-exploitée...

 

Malgré ces réserves, la lecture de ce petit roman est loin d'être désagréable. A découvrir donc.

 

Spooky

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog