Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
...:::Ansible:::...

...:::Ansible:::...

Tous les territoires de l'imaginaire, en vitesse supra-luminique.

Publié le par Spooky
Publié dans : #Livres

http://lemondedefleurine.com/wp-content/uploads/2013/02/couvartbookbaseresolution-206x300.jpg

 

Le métier d'illustrateur est très particulier. Mais je ne vais pas vous en parler aujourd'hui, je ne suis pas assez calé pour le faire. Je vais plutôt vous parler de l'une d'entre eux, Fleurine Rétoré.

 

Au fil de cinq ans d'activité (mais un seul en tant que professionnelle) cette charmante jeune femme s'est fait un nom, et même un prénom, dans la sphère de la SFFF, surtout pour la bit-lit francophone, mais pas seulement. Auteure de nombreuses couvertures s'inspirant des romans auxquels ils sont accollés, elle a eu un jour l'idée inverse : et si c'étaient ses créations "libres" qui inspiraient les écrivains ? Un appel lancé sur les réseaux sociaux plus tard, Fleurine reçoit des textes écrits par 17 auteurs, en lien avec une sélection de belles images. Les forces vives de l'imaginaire francophone s'y sont toutes mises, mais je citerai par exemple Stéphane Soutoul, Fabien Clavel, Cécile Guillot, Matthieu Guibé ou encore Sophie Jomain. Des auteurs déjà chevronnés, et d'autres dont c'est la première publication. Les récits relèvent tous du fantastique, racontant des histoires pleines d'elfes, de vampires, de sylves, de sirènes, de loups-garous, pour ne citer que les créatures les plus identifiables ou emblématiques.

 

Le talent est partout dans cet ouvrage.

 

D'abord dans les illustrations de Fleurine, très expressives, parfois très précises ou qui laissent au contraire une grande part à l'imagination. Et de l'imagination, ses complices en ont à revendre. Il s'agit d'une anthologie, d'un recueil, et bien souvent la qualité des textes est fluctuante ; mais ici, hormis une ou deux nouvelles, j'avoue que j'ai beaucoup aimé l'ensemble, et certains textes m'ont franchement plu ; j'essaierai d'ailleurs de découvrir plus en profondeur leurs auteur(e)s.

 

Si l'essentiel de l'ouvrage est constitué de nouvelles (13 au total), il ne faut pas négliger les 7 poèmes, parfois inspirés par les mêmes illustrations que les nouvelles, qui concluent de belle façon le recueil. Pour permettre aux lecteurs de respirer un peu, Fleurine Rétoré propose également quelques illutrations sans texte. De quoi nourrir une deuxième fournée ?

 

En tous les cas j'ai passé un excellent moment de lecture en parcourant ces 233 pages.

 

Spooky

 

EDIT : un petit tour sur le site de Fleurine s'impose...

 

 

 


 

 

Commenter cet article

Acr0 19/02/2013 08:20


Effectivement, les premières fois que j'ai entendu parler d'elle, c'était sur des blogs essentiellement bit-lit, avouons-le. Preuve en est, c'est aussi la première fois que j'entends parler de
cet ouvrage :/ En tout cas, il m'intrigue pas mal :)

Spooky 19/02/2013 09:52



L'ensemble est -un peu- orienté bit-lit, mais il n'y a fort heureusement pas que ça :)



Articles récents

Hébergé par Overblog