Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
...:::Ansible:::...

...:::Ansible:::...

Tous les territoires de l'imaginaire, en vitesse supra-luminique.

Publié le par Spooky
Publié dans : #Films

http://fr.web.img2.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/pictures/14/01/31/17/06/486036.jpg

 

Après la réalisation honnête du premier film, Captain America revient, et il n'est pas content. Pas content parce qu'il apprend que son supérieur Nick Fury est la proie de drôle de tueurs, emmenés par un super-soldat mutique ; pire, le S.H.I.E.L.D., son employeur, est sur le point de lancer un programme de surveillance des citoyens dont la portée et la philosophie vont à l'encontre de ses convictions...

 

Au début du film, je me suis fait la remarque que j'allais voir un actioner de très bonne tenue, ce qui suffisait à mon bonheur. Mais en fait ce Winter Soldier est bien plus que cela. Au-delà des scènes de poursuites et de cascades mettant en scène des SUV, mais aussi des héliporteurs géants ou des avions supersoniques, il y a en toile de fond une véritable trame qui le rattache directement à la "mythologie" dont Avengers et le S.H.I.E.L.D. sont les pivots... Difficile de vous en dire plus sans dévoiler le véritable sujet du film, et donc de vous gâcher en partie le plaisir, mais sachez que le propos est très actuel et digne de réflexion... Si vous voulez un indice, reportez-vous à Minority Report... Ce côté "parano/années 70s", claironné par la production, est étayé par la présence de Robert Redford. Même si cela paraît noyé dans l'ultra-action, le propos est là et tient le film.

 

Les personnages évoluent aussi dans ce second film. La duplicité de Nick Fury est toujours présente, mais on découvre qu'il y a peut-être pire que lui ; la Veuve noire semble cacher des troubles et inavouables secrets, tandis que Cap', s'il ne renie en rien son éducation et ses principes un peu surannés, semble faire confiance à de moins en moins de gens. Un épaississement de l'intrigue, donc, qui augure d'un Avengers: Age of Ultron (dont la sortie est prévue pour dans un an), de haute tenue, au moins sur le sous-texte. Le Soldat de l'hiver du titre n'est en fait qu'une sorte de prétexte, sa présence ne servant pas à grand-chose, sinon à rajouter une dimension à l'intrigue générale de la franchise Captain America (et, partant, d'Avengers).

 

http://media.aintitcool.com/media/uploads/2013/merrick/1382480720000-capt-america-winter-soldier-mov-jy-9061_large.jpg

 

Côté casting, on retrouve avec plaisir Chris Evans (qui a prouvé dans Snowpiercer qu'il n'était pas qu'une belle gueule surmontant un corps bodybuildé), avec Scarlett Johansson (en moins bonnasse que dans les films précédents - à ce titre l'affiche ci-dessus est un peu honteuse), ainsi que Samuel L. Jackson, dans le rôle de Nick Fury. Viennent s'ajouter Robert Redford (mais oui !) en tant que grand ponte de l'agence secrète, Sebastian Stan dans le rôle de l'énigmatique Soldat de l'Hiver, mais aussi Anthony Mackie (Démineurs, Real Steel) dans le rôle de Sam Wilson et du Faucon, futur Vengeur (en principe). Des nouveaux venus dans l'univers Marvel, que l'on aura plaisir à revoir... pour ceux qui survivent.

 

 

Et bien sûr, comme dans tous les films Marvel, il ne faut pas oublier les clins d'oeil : le cameo de Stan Lee ainsi que LES scènes post-générique (car oui, il y en a deux) qui rattachent ce film au suivant de la franchise Avengers.

 

Ce Captain America : Le Soldat de l'hiver n'est probablement pas le meilleur film du genre (je laisse encore Iron-Man I, les deux premiers X-Men et Avengers au-dessus), mais il est parmi les meilleurs, proposant de la qualité à tous les niveaux. Et vous, quel est votre avis ?

 

 

Spooky

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog