Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
...:::Ansible:::...

...:::Ansible:::...

Tous les territoires de l'imaginaire, en vitesse supra-luminique.

Publié le par Spooky
Publié dans : #Livres


Morgane Kingsley est exorciste et, par les temps qui courent, elle ne manque pas de boulot. Normal, son aura peut venir à bout de n’importe quel démon.
Du moins, c’est ce qu’elle croyait : un démon a réussi à la posséder, elle !
Et il est à se damner. Ce n’est pas pour rien qu’on parle de la beauté du diable… Morgane pourrait bien succomber à la tentation et en oublier son cher et tendre. Sans compter que son invité mystère doit résoudre une guerre de succession démoniaque qui met en péril la survie de l’humanité.
Une mission qu’on ne refuse pas…

Il faut croire que la bit-lit n'est pas pour moi... Après ma lecture assez désastreuse de Magie d'entreprise, j'ai voulu retenter l'expérience avec ce premier tome de la série Morgane Kingsley. Encore une fois ce fut difficile, ce mariage entre préoccupations quotidiennes et éléments fantastiques révélant une nouvelle fois ses limites. Jenna Black, l'auteure, nous propose en effet de suivre les aventures d'une jeune femme -que l'on devine exceptionnellement belle tellement tous les hommes, mêmes gays, la dévorent des yeux- qui est exorciste et qui en même temps vit entourée de démons. Passons sur ce premier paradoxe, puisque la romancière l'expédie en trois coups de cuillère à pot pour nous parler de la sexualité de la jeune femme. Car oui, en plus d'être une exorciste de haut niveau, Morgane passe beaucoup de temps à faire crac-crac avec son petit ami. C'est quasiment tout ce qu'elle fait avec lui d'ailleurs. Et quand elle ne lui fait pas subir les derniers outrages -dans des scènes presque explicites- elle a les hormones en ébullition lorsqu'elle croise un autre beau mâle, fût-il humain ou démon. C'est comme ça qu'elle se retrouve en quelque sorte accro à Lugh, démon qui habite depuis peu dans son esprit. En gros il ressemble à Greg le Millionnaire, et passe autant de temps que lui torse nu dans la Ferme Célébrités en Afrique. Seul problème, ce squat psychique est illégal, et Morgane, bien qu'exorciste, ne sait pas comment s'en défaire. Elle va se retrouver en cheville avec un couple de gays, dont l'un est une sorte de super-flic, qui eux aussi passent beaucoup de temps à faire des galipettes. Pendant une bonne moitié du roman, il y a de la fesse assez souvent, et parfois des dialogues pour marquer des pauses dans les scènes d'"action".

Que l'on veuille faire "moderne" en introduisant du sexe, y compris homosexuel (bon, y'a pas de lesbiennes, mais peut-être dans le tome 2...), soit. Mais qu'on en oublie en cours de route la partie fantastique, cela me semble un peu léger. Parce que les démons en question ne font pas grand chose d'extraordinaire. Leur grand truc c'est de prendre possession du corps de leurs hôtes pour le mener à leur guise, et en général ça foire lamentablement. Ce n'est pas leur faute, c'est juste que l'auteure s'en sert comme alibi pour essayer de donner une double personnalité à ses personnages. Peine perdue, en termes de personnalité, on se retrouve devant un plat d'endives.

Outre les démons feignants, il y a aussi un super-flic, dont l'action la plus spectaculaire est de faire l'amour à son amant devant un public de boîte SM. Un petit ami, qui est une sorte d'objet sexuel que Morgane fait tourner en bourrique, et qui en prime se retrouve livré à une grande torture dans ladite boîte SM. Bon au final il n'aura pas grand-mal, mais passons. Il y a aussi le frère de Morgane, lui aussi possédé par un démon, bien sûr, mais qui passe son temps à venir houspiller sa frangine. Pathétique. Et Morgane elle-même, qui je l'ai dit oscille entre les sautes d'humeur de ses hormones et son indécision chronique, et que l'on ne voit pas vraiment en action en tant qu'exorciste... Ce n'est pas tant le sujet ou le choix des personnages qui me pose problème dans ce bouquin, mais le considérable manque d'imagination de Jenna Black, qui ne va pas au bout des fonctions de ceux-ci, et ne propose pas grand-chose en termes de scènes d'action.

S'il y a des amateurs, sachez cependant qu'il y a un tome 2, intitulé Moindre mal, lui aussi publié chez Milady au prix de 7 euros (format poche).

Spooky.

Commenter cet article

pierig 01/03/2010 09:38


Si on aime les endives, on appréciera le bouquin? :)


Articles récents

Hébergé par Overblog