Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
...:::Ansible:::...

...:::Ansible:::...

Tous les territoires de l'imaginaire, en vitesse supra-luminique.

Publié le par Spooky
Publié dans : #Films


Il y a vingt-huit ans, des extraterrestres entrèrent en contact avec la Terre... Ces visiteurs d'au-delà des étoiles étaient des réfugiés et furent installés dans le District 9, en Afrique du Sud, pendant que les nations du monde se querellaient pour savoir quoi en faire... Depuis, la gestion de la situation a été transférée au MNU (Multi-National United), une société privée qui n'a pas grand-chose à faire du sort de ces créatures, mais qui fera d'énormes bénéfices si elle arrive à faire fonctionner leur extraordinaire armement. Jusqu'à présent, toutes les tentatives ont échoué : pour que les armes marchent, il faut de l'ADN extraterrestre. La tension entre extraterrestres et humains atteint son maximum lorsque le MNU commence à évacuer les non-humains du District 9 vers un nouveau camp, en envoyant des agents de terrain s'occuper de leur transfert. L'un de ces agents, Wikus van der Merwe, contracte un virus extraterrestre qui se met à modifier son ADN. Wikus est à présent l'homme le plus recherché de la planète, celui qui vaut plus qu'une fortune : il est la clé qui permettra de percer le secret de la technologie alien. Repoussé, isolé, sans aide ni amis, il ne lui reste qu'un seul endroit où se cacher : le District 9...


Voilà peut-être la meilleure surprise parmi les films de genre de l'année 2009. En effet ce film se présente un peu comme un OVNI, sans mauvais jeu de mots. Réalisé par un jeune metteur en scène sud-africain, produit par Peter Jackson, qui nous conte les problèmes d'intégration d'un groupe d'extraterrestres dont le vaisseau s'est échoué au-dessus de Johannesbourg. l'identification avec l'Apartheid est transparente, les aliens étant parqués dans un immense camp et sujet aux exactions des Sud-Africains et à la raillerie d'un gang de Nigérians qui lui fournit de la pâtée pour chats.

Un OVNI disais-je, car le film oscille entre plusieurs formes narratives : d'une part le documentaire, puisque nous suivons en live l'intervention d'une délégation venue signifier aux extraterrestres leur transfert prochain dans un autre camp. Le chef de la délégation, Wikus Van der Merwe, est un bureaucrate propre sur lui et un peu naïf, qui va donc se retrouver dans un état très particulier. Il va progressivement se transformer en "mollusque" (surnom donné aux extra-terrestres) et devenir à son tour un paria. Et d'autre part, moins "caméra à l'épaule" (procédé magnifié dans Cloverfield et [REC]), une pure fiction où Wikus est devenu le personnage principal, en fuite.

C'est plutôt bien filmé, l'acteur Charlto Copley tenant beaucoup le film sur ses épaules (il le faisait déjà dans le court-métrage du même réalisateur ayant inspiré le film), et, ô surprise, les créatures sont d'un grand réalisme, enfin disons qu'elles s'insèrent bien dans le décor, que leur interaction est très cohérente. A noter que c'est l'acteur Jason Cope, par ailleurs interprète du chef des soldats de la MNU (ONU à peine voilée), qui "prête ses traits" en motion capture aux aliens. Histoire d'amour, de survie, drame social, tout ça dans un décorum SF relativement discret (pas d'excès dans les effets spéciaux, si l'on excepte bien sûr les mollusques, quelques scènes légèrement gore, mais sans exagérer), c'est un "petit" film (30 millions de dollars de budget) qui est très réussi, et intéressera de nombreux amateurs.

Spooky.

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog