Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
...:::Ansible:::...

...:::Ansible:::...

Tous les territoires de l'imaginaire, en vitesse supra-luminique.

Publié le par Spooky
Publié dans : #Livres

http://www.albin-michel.fr/multimedia/Article/Image/2014/9782226254214-j.jpg

 

Revoilà le Département V, à la recherche de l'explication d'une série de disparitions ayant eu lieu en 1987, des disparitions apparemment sans rapport entre elles, mais c'est sans compter sur Carl Morck et son équipe, toujours réduite à deux personnes.

 

Jussi Adler Olsen poursuit sa série avec énergie et succès. La personnalité des enquêteurs est moins approfondie dans cet épisode, même si certains éléments viennent ajouter quelques pierres à l'édifice. Mais cette fois-ci nous sommes en grande partie dans l'esprit d'une personne liée à ces disparitions, un procédé forcément diabolique, mais encore plus avec le twist final, que je n'ai absolument pas vu venir, et lui aussi d'une efficacité redoutable. Il y a pas mal d'action, on ne s'ennuie pas du tout durant ces 600 pages, et les lieux de l'action, tout comme les époques, sont assez diversifiés. On va par exemple sur l'île de Sprogo, qui abrita un asile réservé aux femmes, en passant par un appartement cosy ou encore les boudoirs d'une importante organisation politique aux revendications douteuses. Nouvelle plongée dans le Danemark d'aujourd'hui et d'hier donc, et le fait d'utiliser les deux assistants de Morck comme des consciences, qu'elles soient bonnes ou pas, est là encore très judicieux. Je ne m'en lasse pour l'heure pas du tout.

 

Spooky.

 

pour lire mes chroniques sur les épisodes précédents, par ordre chronologique :

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog