Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
...:::Ansible:::...

...:::Ansible:::...

Tous les territoires de l'imaginaire, en vitesse supra-luminique.

Publié le par Spooky
Publié dans : #Livres

http://ecx.images-amazon.com/images/I/516fBtFf81L._SL500_AA300_.jpg 

 

Attention, du fait de sa position de troisième et dernier tome de la saga Hunger Games, l'intrigue de celui-ci, telle que je m'apprête à la révéler, est remplie de spoilers. Je conseille donc à toutes celles et ceux qui sont encore en cours de lecture (du 2ème ou du 3ème tomes) ou qui envisagent de se plonger dans cet univers dans un proche avenir de carrément sauter à mon paragraphe de conclusion. :)

 

A la fin du tome 2 Katniss, Beetee et Finnick sont enlevés par les rebelles du district treize dans l'arène, laissant les 75èmes Hunger Games inachevés. Le tome s'était achevé sur un constat effroyable : le district douze, région d'origine de Katniss et Peeta, avait été rayé de la carte par les bombardements du Capitole. Nos héros se retrouvent donc dans une société différente, qui n'a pu survivre depuis 75 ans que grâce à une discipline de fer, une rationalisation des ressources et des activités. Le résultat est un système très contraignant, où le moindre écart est passible de sanctions. Katniss y retrouve sa mère, sa soeur, plusieurs connaissances du district douze, et Gale. Sa haine pour le Capitole amène la jeune fille à accepter de devenir une sorte de symbole médiatique, le Geai moqueur, héroïne de spots télévisés. A l'inverse, Peeta a été récupéré par le Capitole, et devient rapidement une star des media "réguliers". Mais visiblement sous la contrainte.

 

Si les deux premiers tomes recélaient leur part de renversements de situations, de "bombes" en termes d'intrigue, ce troisième en est moins pourvu. De plus il y a quelques facilités. Ainsi par exemple le fait que Katniss soit entourée de la plupart de ses amis et famille, alors que leur région a été ratiboisée. Et lorsque le Geai Moqueur va sur le terrain, entouré de son équipe, il s'en sort la plupart du temps sans dommages... D'autres passages m'ont semblé trop faciles : Katniss qui sait tout de suite interpréter un message cryptique de Peeta, la présence inutile du chat, la façon dont ellecède à certaines demandes aussi... Où est passé l'adolescente rebelle du début, malgré sa mise en situation sur le front des combats entre les rebelles et le Capitole ? Et que dire de la fin, si politiquement correcte qu'on a l'impression qu'elle a été pensée pour un long métrage grand public ?

 

Pour tout vous dire, j'ai eu du mal à finir ce tome. L'attrait et l'intérêt suscité par le premier tome étaient presque totalement retombés.

 

En conclusion, cette trilogie de Hunger Games a toutefois été globalement un bon moment de lecture. le premier tome, qui se suffisait à lui-même, aurait dû rester seul. Suzanne Collins a peu à peu dilué l'intérêt initial, et c'est bien dommage.

 

Spooky.

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog