Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
...:::Ansible:::...

...:::Ansible:::...

Tous les territoires de l'imaginaire, en vitesse supra-luminique.

Publié le par Spooky
Publié dans : #BD

picsou_inception.jpg

 

 

Ahah il est un peu prétentieux mon titre non ?

 

En fait il reflète bien ce que je vais faire dans la présente note : vous dire quels sont les liens entre le blockbuster de Christopher Nolan et un récit en particulier de la série-star de Disney. Grâce à un collègue j'ai pu me procurer la chose.

 

picsou1

 

Le Rêve d'une vie (épisode 5 du recueil) est donc un récit où les Rapetou, ennemis séculaires de Picsou et de ses neveux, tentent d'obtenir la combinaison du coffre du multimilliardaire en s'immisçant dans ses rêves, après avoir subtilisé à l'inventeur Géo Trouvetou une machine destinée aux psychanalystes permettant de pénétrer dans le subconscient de leurs patients. Comme dans son rêve, Picsou ne peut s'empêcher de dire la vérité, cela semble du tout cuit. Mais c'est sans compter sans les neveux de ce dernier, et en particulier Donald, qui va devoir lui aussi pénétrer dans les rêves de son oncle pour mettre fin aux manigances des vils bandits.

 

picsou casque

 

Commence alors une course-poursuite dans le passé de Picsou -car tous ses rêves dans cet épisode sont en fait des moments-clés de son passé. C'est là que commence la différence avec Inception ; bien sûr, on a une machine capable d'endormir instantanément celui qui y est relié, bien sûr plusieurs personnes elles aussi reliées peuvent pénétrer le rêve de la victime. Ici les rêves sont limités dans l'espace, et dès que le rêveur s'éloigne, les limites de son rêve se déplacent aussi, élément absent d'Inception, où les rêveurs pouvaient bâtir des architectures monumentales, des paysages gigantesques entiers... Par contre lorsque quelqu'un se retrouve au-delà de ses limites, et tombe, la sensation de chute provoquant le réveil. Dans le film de Nolan aussi ; il s'agit en fait d'un état scientifiquement prouvé : lorsque vous tombez dans votre rêve, vous vous réveillez avant de toucher le sol, non ?

 

picsou chute

 

Autre différence fondamentale : dans Inception on passe d'un rêve à l'autre, mais ils sont enchâssés ; une personne rêve dans ce niveau, et les autres sont emmenées avec elle. Dans le rêve de Picsou, on passe d'un rêve à l'autre, mais le premier disparaît instantanément au profit du nouveau. Pas de risque de se retrouver prisonnier dudit rêve donc, on tombe ou on suit le rêveur dans le nouveau. Par contre, les "visiteurs" du rêve doivent en sortir avant le rêveur, sous peine de rester prisonniers à jamais de son esprit, et de rendre potentiellement fou celui-ci. Un peu comme dans les Limbes du film de Nolan, dont GiZeus et moi avons bien pris soin de ne pas parler...

 

Lorsque Picsou "change" de rêve, il perd le souvenir du précédent, y compris l'irruption des Rapetou et les explications de son neveu Donald à celle-ci. Le pauvre neveu gaffeur doit à chaque fois intervenir et réexpliquer -parfois dans des conditions très difficiles- pour que son oncle échappe aux malfrats, au moins temporairement. De plus Don Rosa ajoute des éléments cocasses -comme une pluie de tasses à café ou un tambour pour tenir les Rapetou à distance. Malin.

 

picsou transition

 

Picsou "revisite" des moments, heureux ou pas, de sa vie, et c'est là que se situe l'émotion de cette histoire, puisque Picsou -et, du coup, Donald aussi- a ainsi la faculté de revenir et de changer certains épisodes de sa vie. Pour en goûeter pleinement la saveur, il est indispensable de lire l'ensemble de la série La Jeunesse de Picsou (2 volumes), quasiment indispensable (quant à moi j'aimerais bien la trouver en VO à un prix raisonnable). Citons encore une fois Keno Don Rosa, considéré comme le meilleur, après Carl Barks, des auteurs du célèbre canard milliardaire irascible, dont le talent, indéniable, rend encore une fois ce récit très intéressant, mais sans grand lien, finalement, avec Inception, dont le scénariste et réalisateur a su proposer des éléments carrément novateurs : l'histoire de la femme de Cobb, les totems,  les architectes, les différents niveaux de rêve... 

 

Quant aux accusations de plagiat, soyons sérieux, Nolan a commencé à réfléchir à son film il y a une dizaine d'années. Le récit de Don Rosa date de 2004...

 

 

Spooky.

 

petit bonus : pour lire l'histoire en VO, c'est par là.

Commenter cet article

Superjé 04/06/2011 16:15



C'est marrant, il y a qlq semaines, j'ai vu Inception (que j'ai adoré), et j'avais ton article en tête... Mais un passage du film m'a fait penser à une autre histoire de Picsou par Don Rosa :
"Problème sans gravité" (disponible dans le recueil des "trésors de picsou" n°6), où Miss Tick, pour voler le sous fétiche change la "gravité" de Donlad et Picsou (il marche sur le mur donc)...Ca
m'a un peu rappelé la scène du 2nd niveau de rêve, avec Arthur où l'apsentaur est différente.


:)


(deux extraits de cette histoire : http://storage.canalblog.com/91/23/215122/65319605.jpg


http://storage.canalblog.com/69/20/215122/65319642.jpg). N'empêche sympa ton article :)



Spooky 05/06/2011 18:58



Ah oui en effet :)



Pierre 03/11/2010 11:10



Merci pour les dates, je n'étais pas sûr de moi, mais j'avais cru avoir lu cette histoire dans l'édition 1998. Enfin concernant le plagiaT avec un T, je m'en excuse, serait un très bon hommage à
l'égard de Picsou et de Don Rosa! Mais c'est vrai que récuperer cette idée à partir de la jeunesse de Picsou, c'est peut-être un peu trop poussé. En revanche, il faudrait voir d'où vient
l'inspiration de Rosa. Le principal est que l'essentiel a été dit. et j'aime beaucoup l'image d'intro, au fait ! Très sympathique !


 



Spooky 03/11/2010 13:39



Merci ! :)



Pierre 02/11/2010 21:26



Salut!! Article très interessant, mais je crois que la conclusion n'est pas tout à fait correcte. La Jeunesse de Picsou est une accumulation d'histoires de Picsou qui datent de bien avant 2004,
alors Plagia ?? Cest une question qui faudrait quand même se poser! La première édition de La jeunesse date de plus de 1998, je crois alors Nolan nous a peut être fait un très beau plagia!! A
voir??



Spooky 02/11/2010 22:14



Hello Pierre,


 


On ne va pas chipoter sur les dates. Je pense pour ma part que Nolan a peut-être lu la jeunesse de Picsou, qu'il en a peut-être digéré, consciemment ou non, certains passages (si l'on en croit
l'article de Wikipedia, l'épisode en question aurait été publié en 2002, mais on ne sait s'il s'agit de la version française ou originale, même si je penche pour la première solution). Il y a des
éléments communs, mais je pense que ceux qu'a réellement développés Nolan pourraient tout aussi bien provenir d'un ouvrage de vulgarisation sur les rêves ou d'un roman de Sf obscur sur le sujet.
De là à parler de plagiat (avec un T !!), il y a un pas que je ne franchirai certainement pas...



Spooky 28/08/2010 18:41



hervé > merci pour cette appréciation (et bienvenue sur le blog du coup) ; je n'ai aucune prétention d'être complet sur le sujet, mais je confirme, La Jeunesse de Picsou est une BD
qui vaut largement la lecture, même si tu n'es plus un enfant :)



hervé 28/08/2010 12:10



Bravo pour l'analyse, complète, sérieuse, intéressante. Ca donne envie de lire cette BD ;D



Articles récents

Hébergé par Overblog