Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
...:::Ansible:::...

...:::Ansible:::...

Tous les territoires de l'imaginaire, en vitesse supra-luminique.

Publié le par Spooky
Publié dans : #Films

http://fr.web.img3.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/91/08/37/20493737.jpg

 

La vision du deuxième épisode m'avait considérablement refroidi quant à la qualité de la franchise Iron-Man au cinéma. Et je n'étais pas le seul. Pour le troisième, changement de scénariste et de réalisateur : exit Jon Favreau et Justin Theroux, bienvenue à Drew Pierce et Shane Black (avec lequel Robert Downey Jr avait fait Kiss Kiss Bang Bang il y a quelques années). Changement de ton aussi. Tony Stark est toujours ce prétentieux un brin clown, mais il est désormais plus ou moins fiancé à son ex-secrétaire Pepper Potts, qui a pris les rênes de son empire industriel. Et il a des gros soucis de santé (je veux dire, en plus d'avoir des shrapnels dans la poitrine, qui nécessitent la présence de l'électro-aimant en permanence). Et Stark fait des crises d'angoisse, dort mal, ce qui peut occasionner l'intervention nocturne de son armure, au pire moment...

 

Mais une nouvelle menace pèse sur lui (et sur le monde, accessoirement) : un type un peu bizarre, qui se fait appeler le Mandarin, au look vaguement chinois, affirme être l'instigateur de différents attentats dans le monde. Il tue même en direct un cityoyen américain, ce que ne peut laisser passer le Président, qui envoie Iron Patriot, ex-War Machine, le super-héros dont l'armure a été copiée sur celle de Stark et qui est portée par James Rhodes, son fidèle ami. Mais bien sûr, ça foire... Et tout ça au moment où Killian, un scientifique obscur -et accessoirement ancien soupirant de Pepper- réapparaît dans l'entourage de Tony Stark...

 

http://images.allocine.fr/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/91/08/43/20308270.jpg

 

Chronologiquement ce troisième opus intervient après Avengers, un certain nombre d'éléments et de répliques le confirment, même si Shane black ne se sent pas obligé de l'appuyer et reste light sur ce point. Ce qui n'empêche pas le réalisateur-scénariste de faire avancer la mythologie de l'Homme de Fer, surtout à la fin. Mais revenons à nos moutons.

 

La rupture avec le deuxième film de Jon Favreau (lequel apparaît tout de même, en tant que producteur exécutif et acteur, incarnant le chef de la sécurité de Stark Industries) est très importante. Ici la menace est bien plus grande que celle d'un terroriste oriental ou moyen-oriental de bas étage, ou un scientifique russe monolithique. Le récit bascule dans le fantastique, un peu dans la lignée de Thor ou Avengers, tandis que, comme je l'ai indiqué, la personnalité de Stark est nettement plus fouillée. Le temps de présence à l'écran de l'armure d'Iron-Man (ou DES armureS) me semble moins important, ou en tous les cas mieux géré. On n'appelle pas les effets spéciaux à la rescousse à la moindre faiblesse du scénario chez Shane Black. Pourtant une scène de sauvetage aérien impressionnante marquera les esprits, mais là encore, pas de fioriture, Shane Black joue l'efficacité. L'occasion, du coup, de voir Stark et Rhodey sans leurs déguisements de casseroles volantes, dans de vraies scènes d'action et d'interaction (et visiblement Downey Jr et Don Cheadle s'amusent bien), tandis que Gwyneth Paltrow fait oublier peu à peu l'espèce de bombasse sophistiquée du premier épisode.

 

http://fr.web.img2.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/91/08/43/20501557.jpg

 

Et plutôt qu'un film linéaire, prévisible comme pouvait l'être Iron-Man 2, nous avons là une intrigue complexe -mais qui tient en deux heures de métrage- qui se tient à peu près, mais où le spectateur est constamment, ou presque, surpris... Cette qualité d'écriture et ce souci de surprendre (même si le script est -vaguement- inspiré par Extremis, l'un des arcs du comic-book Iron-Man), m'ont vraiment impressionné.

 

Au final donc cet Iron-Man 3 est une réussite. Je suis curieux de voir ce qu'il va se passer dans le 4ème, auquel Robert Downey Jr ne participera pas...

 

Spooky

Commenter cet article

Stéph 16/09/2013 19:47


Moi aussi j'ai été déçu. Mais pas pour les mêmes raisons. Le coup du Mandarin par exemple m'a fait marrer, vraiment. Je ne l'ai tellement pas vu venir (parce que je connais le perso des comics
peut-être) que j'ai beaucoup aimé. Non la déception vient de ce que j'attendais énormément de Shane Black. Le duo Black-RDowneyJr avait fait merveille sur Kiss Kiss Bang Bang que
j'adore, mais sur Iron-Man 3 ça "a fait pschiiit" comme dirait un tâteur de culs de vaches bien connu. Et où a bien pu passer le type qui est à l'origine de The Shield (la série
HBO de flics pas la série toute récente de l'écurie Marvel) ?? Dans Iron-Man 3 j'ai juste vu des vannes foireuses et foirées, du suspens qui n'en est pas vraiment, des persos prévisibles (en
dehors du Mandarin donc, seule bonne surprise selon moi). Et de l'action pas trop mal filmée ça c'est vrai. Ah et puis encore une fois de la 3D qui ne sert à rien, mais ça c'est peut-être moi qui
ai du mal avec cette mode bidon. Je le classe donc à peine au-dessus du second volet, mais à la décharge du film, certainement aurais-je été plus indulgent si ce n'était pas estampillé "Shane
Black". À force de trop promettre on risque de beaucoup décevoir, ce fut le cas en ce qui me concerne.

Spooky 16/09/2013 21:26



Moi je n'ai pas vu le film en 3D, donc pas d'impression à ce niveau (et d'ailleurs pour moi ça ne sert pas à grand-chose dans 98% des films). L'humour ne m'a pas dérangé plus que ça, peut-être
que je suis passé à côté ceci dit. Par contre je n'ai aps vu Kiss Kiss Bang Bang, donc pas d'éléments de comparaison de ce côté (oui, il faudra que je comble cette lacune un de ces
quatre) :)



Kami 04/09/2013 10:53


Je n'ai pas du tout aimé ce film. Je l'ai vu entends que lecteur de comics.


Le scénario est allé un peu n'importe où avec n'importe quoi. Une
sorte de Bougliboulga de scénarios différents (extremis, le mandarin, rien à voir). 


L’attitude des scénaristes vis à vis de ce personnage culte qu'est le
mandarin, m'ont mis mal à l'aise. Je m'attendais à sa venue (surtout que la bande annonce était savoureuse) et ... Rien Pchitt!!! Ridicule!


 


Dommage d’ailleurs le coté extremis du scénario aurait pour ma part
amplement suffit .

Spooky 04/09/2013 11:04



Je t'avoue que je n'ai pas lu le comic en question. Du coup pas beaucoup de points de repère, mais la pirouette qu'utilisent les scénaristes était tellement inattendue que ça m'a plu :)



Articles récents

Hébergé par Overblog