Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
...:::Ansible:::...

...:::Ansible:::...

Tous les territoires de l'imaginaire, en vitesse supra-luminique.

Publié le par Spooky
Publié dans : #Films

http://fr.web.img6.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/35/46/11/18405598.jpg

 

Les EVP sont des phénomènes sonores et visuels inexpliqués, passant par les ondes radio et télévision entre autres, par lesquels les personnes décédées communiquent avec les vivants. C'est du moins ce que découvre Jonathan Rivers, architecte de son état, après le décès brutal de sa femme, alors que sa vie prenait un tournant heureux. Initié par un homme mystérieux qui lui dit avoir été soulagé après avoir eu un message de son fils de 12 ans précédemment décédé, il se rend bientôt compte que sa femme essaie de rentrer en contact avec lui, et de le prévenir de drames à venir...

 

http://fr.web.img6.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/35/46/11/18886975.jpg

- "I see dead people"

- "Moi aussi !"

- "Cool, on fait un groupe facebook ?"

 

Vous avez l'impression d'avoir déjà lu ce pitch ? Vous avez bien raison. En fait, très vite dans le film, on a l'impression que le scénariste ne sait pas trop quoi faire de l'idée de départ ; plusieurs pistes sont lancées, et le récit n'en explore finalement aucune à fond. Le réalisateur Geoffrey Sax, quant à lui, se contente d'alterner quelques effets sonores (parfois réussis) avec quelques silhouettes plus ou moins inquiétantes dans sa mise en scène plate et sans génie. Michael Keaton, qui a pris quelques rides depuis son départ des Batman, s'en sort à peu près en mari dépressif puis décidé à en savoir plus. Face à lui, Deborah Kara Unger, dans le rôle d'une autre proche de disparu ayant assisté à des EVP, a le charisme d'une huître. Service minimum donc pour ce thriller fantastique sans relief.

 

Spooky

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog