Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
...:::Ansible:::...

...:::Ansible:::...

Tous les territoires de l'imaginaire, en vitesse supra-luminique.

Publié le par Spooky
Publié dans : #Films

 

http://images.allocine.fr/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/36/25/34/18465555.jpg

 

Ca me fait bien plaisir de publier ce premier article sur Ansible, fanzine que j’aime bien, au moins autant que certains des rédacteurs.

Pour fêter cette première chronique, je vais donc écrire un article sur une œuvre vraiment culte, un grand classique assez connu qui est très cher à mes yeux. Pour ce film très particulier je vais donc faire un article –j’espère- un peu particulier.

 

Les 5 éléments qui font d’Orange Mécanique le meilleur film que j’ai vu  (évidemment avec mon peu de recul du haut de mes 16 ans ET ma culture plutôt faible en cinéma) 

 

 

- La meilleur B.O. :

 

La musique est vraiment quelque chose d’important pour moi, si elle est bonne elle donnera forcément un bonus dans mon appréciation d’un film.

Et celle d’Orange Mécanique est la meilleure que j’ai pu entendre. Encore aujourd’hui, le CD tiré de la bande originale du film fait partie des cds que j’écoute le plus souvent.

 

Rendez-vous compte, les plus grands compositeurs (avec en premier lieu bien sûr, Beethoven), joués avec des espèces de synthés, très électro mais en plus cheap ; c’est magistral, psychédélique mais néanmoins moderne.

De plus, grâce à ce CD, j’ai enfin pu mettre un nom derrière certains morceaux (le final de l’ouverture de l’opéra sur Guillaume Tell, The thieving magpie) : Rossini qui est mon compositeur de musique classique préféré.

(Et encore, là je ne parle pas ni de Sunforest, ni de ces ballades que sont « I Want to Marry a Lighthouse Keeper » et autres…)

Enfin, il faut savoir que Stanley Kubrick voulait pour ouvrir son film la chanson des Pink Floyd que je trouve la plus réussie (Atom heart mother) et ils ont refusé, ces nuls.

 

 

- La meilleure bande annonce :

 

…Et par extension, les scènes les plus accrocheuses.

Déjà quelques mois avant de voir le film, j’ai regardé plusieurs fois cette B.A dont je ne comprenais rien mais que je trouvais formidablement accrocheuse.

 

http://www.youtube.com/watch?v=5n2NXuQ5ako

 

Et pourtant, dans le film, ces images qui marquent mais n’ayant aucun lien visible ensemble prennent une cohérence incroyable, et certaines scènes cultes resteront à jamais gravées dans ma mémoire (bien sûr celle du traitement « au cinéma », mais aussi celle de la tentative de  suicide, au encore celle ou Alex fait l’amour avec deux jeunes filles, le tout filmé en accéléré, avec en musique de fond Rossini, eh oui, encore lui).

 

- Un personnage principal, à la « Kudrick » :

 

Je n’ai pas vu tout les films de Stanley Kubrick, n’empêche, grâce aux trois que j’ai vu (Barry Lyndon et Lolita), je trouve quand même que le protagoniste est toujours un personnage assez ambigu, plutôt méchant d’ailleurs, et même s'il devrait nous sembler antipathique, voire plus, on s’attache à lui.

Sauf qu’ici Alex Delarge est quand même un adepte de l’ultra-violence, de passage à tabac de S.D.F, et autres viols, et pourtant, le film nous oblige à ressentir de la compassion pour ce monstre… C’est très fort.

 

http://images.allocine.fr/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/36/25/34/18754532.jpg

 

- Une morale « géniale » :

 

Car s'il n'y en a pas, il y a bien une réflexion sur l’être humain, que je ne spoilerai pas ici.

 

Et la cinquième raison qui fait de A clockwork orange le meilleur film que j’ai vu, c’est qu’il m’a fait aimer le cinéma, alors que c’était un media auquel je me désintéressais depuis de nombreuses années, et il m’a permis  de découvrir plein d’autres chef d’œuvres (qui bien sûr ne l’égalent pas, mais même si je vois un jour un film qui l’égale, je crois que j’aurai toujours autant de passion pour celui-ci).

 

J’espère que ces quelques lignes vous auront donné envie de le (re)voir, quant à moi, j’aimerais bien un jour dégoter le roman originel.

 

Superjé

Commenter cet article

Stéph 28/11/2011 14:47


Ah Orange Mécanique... je pense que l'aura sulfureuse qui le précède peut parfois le pénaliser. Je me souviens avoir été de ceux qui se sont jetés sur la première édition du film en K7 Vidéo (eh
oui, c'était un must à l'époque la vhs...) à sa sortie dans les années 90, car auparavant il était introuvable en France sur un support vidéo (interdit par la censure je crois). Et puis au
visionnage je me souviens m'être dit que l'interdire tant d'années depuis sa sortie en salles était exagéré par rapport au contenu réel du film. En gros c'était presque une déception.


Je l'ai revu ensuite, et nul doute qu'il s'agit d'un film à part, marquant, et à coup sûr révolutionnaire à l'époque de sa sortie (comme quasiment chaque film de Kubrick du reste). Mais il reste
un mais pour moi. Si je vois ses indéniables qualités je ne peux pas pour autant le classer parmi mes films cultes. Car il lui manque à mes yeux la fibre, l'âme, le petit plus qui me touche, qui
me bouscule, qui me reste dans un coin de la tête et qui font de certains mes films cultes. Il choque certes, mais il ne touche pas. Difficile de bien s'expliquer là-dessus. Son côté exagéré lui
donne un ton un peu délirant, un peu faux, je ne peux m'empêcher en le voyant d'entendre un petit sous-texte "c'est pour de rire" qui réduit l'impact du film et de ses images si marquantes.


 


Évidemment c'est très personnel comme ressenti, et je comprends parfaitement que d'un point de vue purement cinématographique il soit devenu culte aux yeux de pas mal de spectateurs.


Et sinon je suis tout à fait d'accord pour la Bande Son du film : tout simplement excellente.

Spooky 28/11/2011 20:56



Oui pour moi aussi ce fut une sorte de réchauffé... J'avais déjà quelques films d'horreur à mon actif quand je l'ai vu, donc la violence m'a moyennement gêné...



Superjé 25/11/2011 17:37


Merci !


Effectivement, j'ai aussi très envie de lire le livre originel (mais bon c'est une constante, j'ai toujours envi de lire ce dont les films que je vois sont tiré)... Pour l'instant je ne l'ai pas
encore trouvé, alors peut-être que je l'acheterai.


 


Fauve > Justement, ces scènes "choquantes" ne sont jamais gratuites, elle servent pour la conlcusion (bien loin des films d'horreur ultra-gore -et non "violent"- "pourris" que j'ai pu voir).
Mais je trouve tout de même ces scènes super jolies et bien tournées (autant que un Dracula (Coppola), un Metroppolis, Elephant Man voire même Inception)...

erwelyn 25/11/2011 13:59


Bravo pour cette belle chronique, Superjé. Bon pour moi du haut de mes 42 ans, c'est sans doute un film incontournable, mais c'est d'abord un roman de Burgess, qu'il faut absolument lire !!!
L'adaptation de Kubrick est certes géniale, vraiment je le pense, mais le roman originel est lui aussi une claque. Donc ne t"arrête pas là. Il vient d'être réédité, faut pas hésiter.

Fauve 25/11/2011 10:14


C'est effectivement un film culte pour un bon nombre de personne. C'est mon daron qui voulait absolument que je le regarde... Je l'ai fait il y a quelques années déjà mais je ne l'ai pas vu
surement au même âge que toi, j'étais plus vieille...


Voici ma critique pour ce film :


Perso j'en avait toujours entendu parler par mon père qui considére ce film comme un film culte pour lui. Effectivement quand je l'ai vu la première fois quelques
années après j'avais 25 ans et en regardant le film me suis dis que mon père avait des idées tordus
D'un autre coté certaines scènes pour l'époque ont du vraiment faire parler de ce films, le viol et toute cette violence. Mais ce que je trouvais interessant c'est le système qu'il vont employé
pour faire enlever toute violence. Cela remet pas mal de chose en question. Un soir il passait à la TV et pour moi je dirais que pour un film de l'époque il été vraiment en avance et a bien du
choquer.



Ma note 8/10.


 


Mais sincérement je peux comprendre que beaucoup le trouve culte... Personnellement c'est certaines scènes qui m'ont fait tiquer quand même. Par contre je te rejoins sur la musique qui est de
toute beauté !

Articles récents

Hébergé par Overblog