Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
...:::Ansible:::...

...:::Ansible:::...

Tous les territoires de l'imaginaire, en vitesse supra-luminique.

Publié le par Spooky
Publié dans : #Livres

http://rebelleeditions.com/SITE/wp-content/uploads/2011/08/Pamphlet01-version-all%C3%A9g%C3%A9.jpg

 

A la suite d'une chute de cheval, la lycéenne Satine Müller est immobilisée pendant ses vacances d'été ; elle décide d'en profiter pour écrire un pamphlet destiné à montrer du doigt la mode de la vampirophilie, dont sa meilleure amie Carla est la plus belle représentante... Le hic, c'est que visiblement certains de ses camarades n'apprécient pas du tout sa satire, diffusée sur internet et le journal interne de son lycée...

 

Sophie Jomain fait partie, avec Cassandre F. Amaranthe et Marika Gallman, de cette nouvelle génération d'auteures francophones ayant connu le phénomène Twilight et cherchant à s'en démarquer sans toutefois se départir de leur passion pour les saigneurs de la nuit. Ce premier roman a placé Sophie dans le peloton de tête de cette mouvance, car elle fait preuve d'une certaine maîtrise de l'écriture, et la structure de son récit apparaît claire assez vite.

 

Attention, ce roman est dans une mouvance "young adult", son héroïne à 17 ans, et a donc des préoccupations de son âge. Toutefois Sophie Jomain évite d'en faire un personnage trop cucul la praline, c'est plutôt, à l'instar de la Maeve Regan de Marika Gallman, un caractère de cochon, capable de foutre un bourre-pif à un garçon qui lui rend 20 centimètres s'il va trop loin. Là encore l'auteure évite d'aller trop loin dans la caricature, ses personnages sont relativement crédibles.

 

Le (1) présent sur la tranche du volume semble indiquer qu'il s'agit du début d'une série, mais la lecture du pitch des autres romans de l'auteure (7 en moins de 3 ans !) ne contient a priori aucun élément commun avec ce Pamphlet, si ce n'est la présence systématique des vampires.

 

Un bon roman, dont la trame est enracinée dans le réel, le fantastique étant très peu présent. Une bonne alternative pour les young adults aux mièvreries américaines.

 

Spooky

Commenter cet article

Sandrine 06/09/2013 10:25


Je ne connais aucune des auteurs citées, pas plus que cet éditeur d'ailleurs. Je suis donc allée faire un tour sur le site : c'est du sentimental puissance 10, pas forcément mon créneau, sauf
sous la torture...

Spooky 06/09/2013 14:04



Oui, c'est ce qu'on appelle de la bit-lit. Mais ce trio d'auteures a réussi le tour de force de ne pas trop en mettre dans leurs histoires, c'est pour ça que je les lis. Parce que je peux te dire
que j'ai eu des expériences traumatisantes dans le domaine...



Articles récents

Hébergé par Overblog