Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
...:::Ansible:::...

...:::Ansible:::...

Tous les territoires de l'imaginaire, en vitesse supra-luminique.

Publié le par Spooky
Publié dans : #Livres

http://www.terredebrume.com/components/com_virtuemart/shop_image/product/67f4307e356ce3a6d9cb0fadb5f249a9.png

 

Jean-Rodolphe Turlin, fan et lecteur attentif de l'oeuvre de JRR Tolkien, a décidé un beau jour de tenter de décrire la Comté, cette contrée imaginaire où vivent les Hobbits, ces Hommes de petite taille aux pieds velus et nus. La première version des textes est disponible sur Internet. Mais avec la nouvelle vague d'adaptations cinématographiques de Tolkien, une mise à jour s'imposait. Turlin a donc trouvé un éditeur, Terre de Brume, ce qui permet à ses chouettes textes d'être lisibles par un grand nombre de personnes.

 

L'auteur a donc découpé ses "promenades" en sept chapitres, chacun correspondant à un Quartier (une petite région) de ce pays enchanteur qu'est la Comté. Dans ses pas nous visitons donc le Maresque, les collines de Scary, la Vallée de l'Eau (du nom de la grande rivière qui traverse la pays hobbit), le Quartier du Sud, le Pays de Bouc et les chemins du Nord. Soucieux avant tout de respecter l'oeuvre originale, illustrée par la carte de Christopher Tolkien, Turlin doit parfois combler les vides. Lorsque le nom d'un village n'est trouvable nulle part, il prend bien garde de ne pas le nommer ; lorsque peu de renseignements existent sur tel ou tel endroit, il ne peut que subodorer, s'appuyant parfois sur les écrits d'autres arpenteurs de la Terre du milieu, comme Robert Foster ou Karen W. Fonstad.

 

L'édition de cet ouvrage ayant été réalisée avant la sortie de la nouvelle traduction du Hobbit, il garde dans ses remarques les "anciens" noms traduits des personnages et des lieux, précisant toujours (et c'est un bon point) quel est le nom original, en essayant le plus souvent d'éclairer son origine par des rapprochements linguistiques, onomastiques ou toponymiques. Tout ceci est bien sûr éclairant quant à une région qui est au coeur d'une partie de l'oeuvre de Tolkien, mais cette lecture engendre tout de même de la frustration : on a envie de fouler nous aussi ces contrées vallonnées, d'aller voir ce qu'il y a dans les mines de Scary, d'observer la faune du Pays de Bouc... Certains ont eu la chance de le faire par l'intermédiaire des jeux video, par exemple, les spectateurs des films de Peter Jackson ayant moins de chances car les histoires s'y déroulent finalement très peu.

 

Le texte, qui est quand même conséquent (environ 200 pages), se permet quelques respirations avec de nombreuses illustrations reprenant la flore, certaines traditions rurales de l'Angleterre, des paysages... Une partie de ces illustrations sont l'euvre de de Jean-Rodolphe Turlin lui-même, qui, vous l'aurez peut-être remarqué, porte les mêmes initiales, à une lettre près, que son idole...

 

Après cette lecture, on est vraiment enchanté, on a envie de se replonger dans l'oeuvre de Tolkien, en particulier Les Aventures de Tom Bombadil. Un regret : que la carte de Christopher Tolkien, qui représente l'ensemble du pays, ne figure nulle part, pour des histoires de droit probablement... Une chouette lecture toutefois, à découper en plusieurs sessions, pour éviter une certaine lassitude.

 

Spooky

Commenter cet article

pierig 10/01/2013 10:19


C'est dingue toutes les publis qui gravitent autour de l'oeuvre de Tolkien ... en même temps, il y a tant à dire et à découvrir !

Spooky 10/01/2013 10:43



Oui, c'est quasiment sans fin... J'avais fait le point sur les publications il y a 5 ans, et je trouvais que je n'étais pas si en retard. Depuis, ça a littéralement explosé. Là j'ai encore 3
bouquins à lire, et j'en ai repéré une bonne dizaine, rien qu'en français...



Articles récents

Hébergé par Overblog