Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
...:::Ansible:::...

...:::Ansible:::...

Tous les territoires de l'imaginaire, en vitesse supra-luminique.

Publié le par Spooky
Publié dans : #Livres

http://www.eclipse.fr/images/stories/couvertures/horreur/victoria.jpg

 

Oui, vous ne rêvez pas, ce titre est réel. Tout comme l'Orgueil et préjugé de Jane Austen a été détourné en Orgueil et préjugé et zombies, nous avons là une icône de l'époque victorienne (ben oui !) dont l'histoire est détournée.

 

Tout part en effet de l'idée que le monde est truffé de démons, de succubes, de sang-mêlés de tout ça, parfois à leur insu, et que la Cour britannique des années 1830-1840 n'y fait pas exception. Victoria, nièce du roi qui vient de succomber à la maladie, accède donc au trône du pays le plus puissant du monde, sans savoir qu'elle aura à combattre des ennemis très particuliers. L'occasion pour l'auteur A.E. Moorat, de son vrai nom Andrew Holmes, de nous emmener des boudoirs secrets de Buckingham Palace aux bas-fonds de la Londres constamment dans le brouillard, en passant par le célèbre asile d'aliénés de Bedlam, où se tiendront plusieurs scènes-clés de l'intrigue.


Victoria, jusqu'alors jeune princesse un peu écervelée, qui confie ses névroses d'adolescente (genre elle n'aime pas la soupe à la tortue) à son journal intime, va découvrir tout le poids que lui confèrent sa charge et son statut. Y compris un complot visant à prendre le pouvoir à sa place, par des moyens occultes. Mais la frêle jeune femme va se découvrir des ressources insoupçonnées, que l'auteur explique assez habilement, et se révéler une bretteuse hors pair, entre les mains de son Protekteur, une personne attachée à sa protection rapprochée. Le bouquin comporte de nombreux combats à l'épée, habilement chorégraphiés, par moments j'avais presque l'impression d'assister à des combats entre Jedis :)


L'auteur prend quelques libertés avec la réalité historique, certains évènements sont détournés, mais cela ne gêne pas le récit, qui procure de délicates orgies de zombies, ou encore quelques situations ambigües entre membres du Parlement, valets et soldats. A noter que nous suivons, outre Victoria, un aristocrate, Lord Quimby, qui emploie à son service un mort-vivant qui ne pourrit pas, et dont les aventures sont l'occasion de situations aussi grotesques que délectables.

 

Bref, une découverte assez sympa, et j'espère découvrir d'autres récits de cet auteur.

 

Spooky.

Commenter cet article

Fauve 20/02/2011 00:13



Bon tu m'as donné envie de le lire ! Sérieusement ! Va falloir que je le trouve et surtout du temps ! Car question bd mdr déjà j'en est 5 en retard...



Stéph 18/02/2011 11:15



Très intéressant ! ça a l'air original et bien écrit d'après ce que tu en dis... c'est récent ?
En tout cas si je tombe dessus j'y jetterai un coup d'oeil, non pas que je manque de lectures en attente, mais un bon bouquin en plus ne peut pas faire de mal


Merci pour le tuyau Spooky !



Spooky 18/02/2011 11:47



Steph > Je l'ai eu en service de presse, donc c'est sorti en janvier ou février. L'éditeur, Eclipse, est à suivre :)



Articles récents

Hébergé par Overblog