Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
...:::Ansible:::...

...:::Ansible:::...

Tous les territoires de l'imaginaire, en vitesse supra-luminique. Chroniques sur le cinéma, la littérature, les jeux, séries TV, bandes dessinées.

Publié le par Spooky
Publié dans : #Films

 

En 1906 le major Percy Fawcett, instructeur dans l'armée de terre britannique, se voit proposer de rejoindre la Société de Géographie Royale, afin de participer à une expédition aux confins du Brésil et de la Bolivie, en bisbilles au sujet de leur frontière, et qui ont fait appel à la "neutralité" britannique. D'abord réticent en raison de la médiocrité de l'offre et de quitter sa famille (une femme, un premier enfant et un deuxième en route), Fawcett y voit l'occasion d'enfin évoluer au sein de l'armée britannique.
Au cours de son expédition il entend parler d'une cité recouverte d'or et d'argent, cachée par la jungle qui borde une rivière faisant la frontière. Malgré les animaux sauvages, l'accueil hostile des tribus locales, il persévère un temps, galvanisé par la trouvaille d'objets issus d'une civilisation inconnue. Il rentre cependant à Londres, et malgré les railleries initiales, parvient à retourner l'opinion et à se faire financer une nouvelle expédition, cette fois-ci accompagné par un membre de la RGS, Sir Murray. Lequel se révèle un véritable boulet, plus dangereux qu'utile. Fawcett l'envoie se faire soigner dans une colonie de mineurs avant de poursuivre le voyage. Il rentre en Angleterre au début de la première guerre mondiale, à laquelle il est contraint de participer. Gazé durant la bataille de la Somme, il est rapatrié et sa convalescence dure plusieurs années. Il commence à se faire à sa nouvelle vie de rentier, lorsque son fils aîné, Jack, le persuade de partir pour ce qui sera son dernier voyage à la recherche de la cité perdue de Z...


Relativement inconnu du grand public, Fawcett et sa quête obsessionnelle ont inspiré à divers degrés différents personnages de la culture populaire, comme Indiana Jones et Tintin, et un lieu qu'il a découvert, un haut plateau inaccessible, a inspiré le fameux roman de Sir Arthur Conan Doyle, Le Monde perdu. Son courage, ses valeurs, son parcours hors du commun (dont on ne connaît pas de manière certaine l'issue) méritaient un film grand public. James Gray, réalisateur de nombreux films acclamés (The Yards, la Nuit nous appartient, Two Lovers), sort de son confort et de New York pour filmer la jungle colombienne, magnifiée par la photographie de Darius Khondji, dans une biopic toute en sobriété, dont les enjeux sont clairs. Pour incarner son militaire-explorateur, il a fait appel à Charlie Hunnam après que Benedict Cumberbatch et Brad Pitt aient été approchés. Celui-ci se montre plutôt convaincant, malgré un physique moins remarquable que ses deux confrères ; à ses côtés Robert Pattinson expérimente une troisième expression sur son visage et Sienna Miller fait preuve de profondeur.

Bien réalisé, sans fioritures hormis deux plans rapides, interprété par une distribution plutôt solide, il s'agit là d'un film d'exploration très plaisant, que je vous recommande.


Spooky

 

 

Commenter cet article

Stéph 05/03/2021 17:15

Cela fait un moment que j'avais envie de le voir, si en plus tu le recommandes Spooky, je n'ai plus d'excuses !

Spooky 07/03/2021 22:42

Oui, il est assez bien foutu. Par contre ne prends pas tout pour argent comptant, les scénaristes, comme souvent, ont pris quelques libertés avec la chronologie des évènements, et les personnages.

Articles récents

Hébergé par Overblog