Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
...:::Ansible:::...

...:::Ansible:::...

Tous les territoires de l'imaginaire, en vitesse supra-luminique.

Publié le par Spooky
Publié dans : #Films

http://images.allocine.fr/r_760_x/medias/nmedia/18/36/23/46/18739695.jpg

 

Le Cycle de Terremer est une suite romanesque écrite par l'américaine Ursula K. Le Guin, entre 1940 et 2001. Relevant du médiéval fantastique, c'est une somme qui fait partie des grands classiques su genre. L'univers décrit est cohérent, poétique et original, pour reprendre els termes de Wikipedia. La grande disparité du temps s'explique par le fait que l’auteure a peu à peu comblé les trous de son cycle, et que la date de publication de chaque roman ou recueil de nouvelle ne correspond pas à la chronologie de l'œuvre. Pour en savoir plus, rendez-vous là.

 

Pour ma part je n’ai lu que le septième tome, peut-être le plus connu, qui s'intitule Les Tombeaux d'Atuan. Cela ne m’a pas laissé de grands souvenirs, sans doute à cause d'un rythme très lent...

 

Le film de Goro Miyazaki, fils d'Hayao, conte les aventures du jeune Arren, prince du royaume d'Enlad, qui va s'allier aux forces du grand magicien Epervier, pour rétablir l'équilibre du monde rompu par une sorcière maléfique. Dans le combat qui s'annonce, Arren et Epervier croiseront la route de Therru, une mystérieuse jeune fille. Ensemble, ils dépasseront leurs peurs et uniront leurs destins pour mener le plus fascinant des voyages.  

 

Officiellement Les Contes de Terremer sont inspirés par Tehanu. Mais lorsque vous comparez les synopsis, vous verrez que les ressemblances sont ténues. 

Et ce n'est pas qu'un avis de fan du genre ou de blogueur qui crache sur les films, puisque Ursula Le Guin a elle-même déclaré ne pas reconnaître son œuvre dans le film ; alors que c'est elle qui avait demandé à Hayao Miyazaki de l'adapter... Sans vouloir dénigrer le travail du jeune réalisateur, elle lui a donc laissé la seule paternité du long-métrage d’animation.

 

Mais qu’en est-il du film lui-même ? Eh bien c’est un peu compliqué. Première constatation, le travail artistique est souvent impeccable, par moments un peu approximatif, mais l’ensemble est visuellement très agréable. Normal, me direz-vous, lorsque je vous dirai que le fiston a travaillé avec l’équipe de son père. Mais hélas, c’est peut-être le seul bon point du film. Sur le plan de l’histoire, même si l’ensemble est assez linéaire, il n’est pas évident pour le spectateur lambda de rentrer dans l’univers proposé. Ainsi n’apprend-on presque rien sur tout le background de Terremer, sauf qu’un mage doit, pour pouvoir influer sur un élément, un animal ou une personne, connaître son véritable nom. C’est presque le seul ressort du film, celui qui permettra à Arren et Therru de vivre heureux, libérés du joug d’un terrible sorcier. Au visionnage du film, on se dit qu’on a loupé des trucs, mais au final on se rend compte que le réalisateur a fait des coupes dans l’œuvre originale, pour l’arranger à sa sauce, sans forcément penser à son accessibilité au grand public. On ne comprend pas l’importance de la magie, ce qu’il se passe entre Epervier et Arren, qui est en fait un passage de relais entre deux personnes investies de grands pouvoirs… On ne comprend pas non plus pourquoi Arren tue son père –qui est roi- dès le début du film, alors que cela est expliqué dans le roman (et expédié dans le film)…

 

Pourtant, Goro Miyazaki, comme son père, est un fan de longue date de l’œuvre de Le Guin ; on sent bien qu’il aime cet univers. Mais son interprétation tombe à plat, par manque de prise en compte du grand public. Dommage. Peut-être qu’un jour un réalisateur « live » s’y attaquera, mais la comparaison avec Le Seigneur des Anneaux (un sorcier très puissant et bon, un autre très méchant, un jeune homme qui poursuit son apprentissage, un décor très médiéval fantastique…) sera inévitable.  

 

Spooky.

 

Note : c'est Ursula Le Guin qui a inventé le terme et le principe de l'ansible, dont le présent blog tire son nom. Pour en savoir plus, rendez-vous sur la page consacrée de Wikipedia, où ce blog est cité.

 

http://images.allocine.fr/r_760_x/medias/nmedia/18/36/23/46/18776977.jpg

Commenter cet article

Caliope 13/11/2011 20:48



Avant je me disais si c'est du Studio Ghibli, c'est forcément bon. Preuve que non. 


Au fait, tu te mets aux films d'animations ? Est-ce que tu connais Origines de Umanosuke Iida ? C'est un récit de science fiction écologique, plutôt réussi !



Spooky 14/11/2011 14:05



Je regarde des Ghibli depuis qu'ils sont devenus à la mode, j'ai Mononoke et Chihiro chez moi, ainsi qu'Akira (qui n'est pas un Ghibli). Là un collègue m'a prêté ces animes pour ma fille, et j'en
ai profité pour les regarder... Un autre film d'animation qu'il est bon, c'est Dragons (qui est américain, mais pas Disney ou Pixar). Chroniqué sur mon blog aussi :)


 


Ah et je ne connais pas l'anime dont tu parles, je le note comme un visionnage à faire éventuellement, merci :)



Fauve 28/10/2011 11:11



Alors j'ai bien hâte de lire ta critique sur Arietty, je l'ai vu cette été ;)



Fauve 28/10/2011 10:13



C'est rare que tu parles d'animation sur ton blog et cela fait plaisir :)


Je te rejoins sur ta critique en tout cas. Et je n'ai pas lu les tomes par contre.


J'avais mis cette critique à l'époque :


"Perso j'ai bien aimé mais sans plus car bon on voit que c'est le fils, les personnages me font trop pensé à Princesse Mononoké et sa
m'a gâché un peu l'anime. Ceci dit les décors sont là, l'ambiance aussi.
Bon à un moment j'ai pas tout pigé du coup je crois que je serais plus interessée par le livre que l'anime. Bref une belle histoire mais un peu longue à des moments. Ma note 5/10"



Spooky 28/10/2011 11:09



Si je trouve le temps, je parlerai d'Arrietty aussi :)


 


Content de voir que je ne suis pas le seul à penser que c'est un semi-ratage (ça discute sur mon facebook à ce sujet) :)



Articles récents

Hébergé par Overblog